De la répétition et des hommes auteurs de violences dans le couple : éléments cliniques pour une analyse critique d'un problème de santé publique

par Christophe Marianne

Thèse de doctorat en Psychopathologie clinique

Sous la direction de Anne Thevenot.

Le président du jury était Marie-José Grihom.

Le jury était composé de Claire Metz.

Les rapporteurs étaient Marie-José Grihom, Daniel Derivois.


  • Résumé

    Deux faits interpellent le psychologue intervenant auprès des hommes auteurs de violences dans le couple : la responsabilisation et la prévention de la récidive en tant qu’ils constituent le moyen et la visée des interventions. À partir d’une analyse liminaire du fonctionnement des centres de prise en charge en France, la dimension de la répétition en tant que grille d’interprétation de ces violences, et en particulier en tant qu’elle structure la clinique, est interrogée. Pour ce faire, je développe le concept de répétition à l’appui de la théorie psychanalytique et analyse 8 témoignages d’hommes en m’intéressant aux fantasmes sous-jacents. Cinq constats sont ainsi relevés : la récurrence d’imagos paternelles et maternelles fortes, de composantes cruelles chez l’objet, de traits sadiques et de libido homosexuelle. Le développement théorique qui s’ensuit s’articule autour de quatre thématiques : l’identification à l’agresseur, le fantasme de la mère cruelle, le sadisme et la jalousie.

  • Titre traduit

    Of repetition and male perpetrators of intimate partner violence : clinical material for a critical analysis of a public health problem


  • Résumé

    Two aspects of clinical interventions for male perpetrators of intimate partner violence are of concern to psychologists: the perpetrators’ responsibility and the prevention of recidivism insofar as they constitute the means and the aim of these interventions. From the initial analysis of batterer programmes in France, repetition, as a dimension for interpretating male intimate partner violence, in particular within a clinical intervention context, is examined. To this end, I develop the concept of repetition based on psychoanalytic theory and analyse 8 interviews of male perpetrators, focussing on the underlying fantasies. This approach led to five findings: the recurrence of strong paternal and maternal imagos, cruelty components within the object, sadistic traits and homosexual libido. The ensuing theoretical development hinged on four concepts: identification with the aggressor, the fantasy of the cruel mother, sadism and jealousy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.