L'oeuvre de Yun Duseo (1668-1715), peintre-lettré coréen à l'époque "prémoderne"

par Naeyoung Ryu-Paganini

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Frank Muller et de Patrick Maurus.

Le président du jury était Estelle Leggeri-Bauer.

Le jury était composé de Pierre Cambon.

Les rapporteurs étaient Yannick Bruneton, Yolaine Escande.


  • Résumé

    L’œuvre de YUN Duseo (1668-1715), peintre lettré ayant vécu lors de la dernière monarchie coréenne, reflète la forte sinisation de la société de l’époque. Cette œuvre est un fruit de la civilisation du « monde chinois », et interroge les principes esthétiques et le statut de la peinture dérivés de la doctrine néo-confucéenne, doctrine elle-même ici associée à des doctrines souvent considérées comme opposées, le taoïsme et le bouddhisme. YUN Duseo invente une peinture « pré-moderne » qui met en valeur de manière nouvelle des figures humaines, les portraits en particulier, et donne une nouvelle forme à des sujets courants de la peinture chinoise, les natures mortes ou les scènes de la vie quotidienne. La peinture de YUN Duseo, influencée aussi bien par un mouvement de retour aux sources de la culture chinoise que par le contact avec la culture européenne, est étudiée principalement à travers le prisme du rapport entre peinture et écriture.

  • Titre traduit

    The work of Yun Duseo (1668-1715), a korean scholar-painter at the premodern period


  • Résumé

    The work of YUN Duseo (1668-1715), a scholar-painter who lived during the last Korean monarchy, reflects the strong sinicization of contemporary Korean society. Indeed, such work is a product of the civilization of the ‘Chinese world’: it questions the aesthetic principles and the status of painting stemming from the Neo-Confucian doctrine, a doctrine itself associated with two often opposed doctrines, Taoism and Buddhism. YUN Duseo invented a ‘pre-modern’ painting that emphasized human figures, and particularly portraits, in a novel way and gave new form to common subjects in Chinese painting, whether still lives or scenes of everyday life.YUN Duseo’s painting, influenced by a return to the sources of Chinese culture as well as by the contact with European culture, is examined here through the prism of the relation between painting and writing.

Accéder en ligne

Par respect de la propriété intellectuelle des ayants droit, certains éléments de cette thèse ont été retirés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.