Les mobilisations familiales et/ou individuelles pour la réalisation de projets d'immigration clandestine de la Casamance vers l'Europe

par Abdoulaye Ngom

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Catherine Delcroix.

Le président du jury était Lena Inowlocki.

Le jury était composé de Doudou Dièye Gueye.

Les rapporteurs étaient Catherine Wihtol de Wenden, Chantal Bordes-Benayoun.


  • Résumé

    Cette thèse s’intéresse aux mobilisations familiales et/ou individuelles pour la réalisation de projets d’immigration clandestine vers l’Europe à partir de la Casamance, une région essentiellement riche du sud du Sénégal. Elle vise à reconstituer les budgets de familles et de candidats à l’immigration à travers une analyse des stratégies et des mécanismes qu’ils mettent en oeuvre pour tenter d’améliorer et/ou de sortir de leur situation. Cette thèse examine également les déterminants qui sont à l'origine des départs, les acteurs impliqués, l’organisation des voyages, le rapport au risque, les itinéraires suivis par les candidats à l’immigration, la place des tontines dans ces voyages, et enfin les politiques de prévention des départs en Casamance et leurs effets sur les migrations en provenance de cette région. Les analyses sont développées à partir d’une approche qualitative articulée essentiellement autour du recueil de récits de vie, de récits de vie croisés, d’entretiens semi-directifs, d’observations, de discussions informelles mais aussi et surtout d’un examen des contextes individuels et collectifs dans lesquels s’inscrivent ces acteurs. Enfin l’examen des mobilisations familiales et individuelles dans l’immigration clandestine et des mobilisations familiales dans l' immigration pour études permet d’introduire une dimension comparative à ce travail.

  • Titre traduit

    The family and/or individual mobilizations for the realizations of projects of illegal immigration of the Casamance towards Europe


  • Résumé

    This thesis is interested in the family and/or individual mobilizations for the realization of projects of illegal immigration towards Europe from the Casamance, a region essentially rich in the South of Senegal. She aims at reconstituting the budgets of families and applicants for immigration through an analysis of the strategies and the mechanisms which they implement to try to improve and/or to go out of their situation. This thesis also examines the determiners which are at the origin of the departures, the implied actors, the organization of the journeys, the relationship at the risk, the routes followed by the candidates, places her tontines in these journeys, and finally the prevention policies of the departures in Casamance and their effects on the migrations from this region. Analyses are developed from a qualitative approach articulated essentially around the collection of narratives of life, crossed narratives of life, semi-directive conversations, observations, informal discussions but also and especially an examination of the individual and collective contexts which join these actors. Finally the examination of the family and individual mobilizations in the illegal immigration and the family mobilizations in the immigration for studies allows to introduce a comparative dimension in this work.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.