L'enseignement secondaire des filles en Alsace-Lorraine et dans l'académie de Nancy de 1871 à 1940

par Éric Ettwiller

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Claude Muller.

Le président du jury était Rebecca Rogers.

Le jury était composé de Rebecca Rogers, Catherine Maurer, Nicolas Bourguinat.

Les rapporteurs étaient Philippe Alexandre, Gerhard Fritz.


  • Résumé

    L’enseignement secondaire des filles existait en France avant les cours Duruy (1867). Il se définissait par une réalité sociologique, celle d’institutions pour les filles de la bourgeoisie. En 1871, l’Alsace et une partie de la Lorraine furent annexées à l’Empire allemand ; la plus grande partie de la Lorraine resta française (académie de Nancy). En Alsace-Lorraine, l’enseignement secondaire des filles était donné dans les écoles supérieures de filles. Ces écoles étaient publiques ou privées. Le meilleur moyen de connaître leur fonctionnement est la rédaction de monographies. Dans l’académie de Nancy, seul l’enseignement public était qualifié de secondaire, mais on ne peut pas exclure les institutions privées. La démarche monographique est employée ici aussi. L’extension de l’étude jusqu’en 1940 permet d’observer l’uniformisation de l’enseignement secondaire. La seconde partie de la thèse traite des enseignants puis des élèves : on étudie les origines et la construction des identités.

  • Titre traduit

    Girls' secondary schooling in Alsace-Lorraine and in the Academie de Nancy, 1871-1940


  • Résumé

    Girls’ secondary schooling existed in Alsace and in Lorraine before the Cours Duruy (1867). It was defined by a sociological reality, which was that of institutions for daughters of the bourgeoisie. In 1871, Alsace and a part of Lorraine were annexed by the German Empire; Lorraine’s largest part was still French (Académie of Nancy). In Alsace- Lorraine, girls’ secondary schooling was given in Higher Girls’ Schools. Those schools were public or private. The best way to know how those institutions worked is to write monographs. In the Académie of Nancy, only public schools were called secondary schools. However we can’t exclude private institutions. The monographic way is also used here. The extension of the study until 1940 allows observing the unification of secondary schooling. The second part of the thesis discusses the teachers and school girls : we study the origins and the construction of identities.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.