La transmission de l'anglais dans des familles francophones : politiques linguistiques familiales et représentations

par Angélique Bouchés

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Christine Hélot.

Soutenue le 26-09-2017

à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Humanités (Strasbourg ; 2009-....) , en partenariat avec Linguistique, langues, parole (Strasbourg) (laboratoire) .

Le président du jury était Claude Truchot.

Les rapporteurs étaient Jean Jacques Weber, Sophie Bailly.


  • Résumé

    Les décisions sur les langues, ou politiques linguistiques familiales, constituent le cadre de cette recherche portant sur la transmission de l'anglais dans des familles francophones résidant en France. L'objectif est de mieux comprendre pourquoi et comment ces décisions sont prises par les parents, à travers l'étude de leurs représentations et de la façon dont ils rendent compte de leurs décisions. Les résultats montrent que les représentations des parents sur l'enseignement des langues sont négatives et qu'elles expliquent pourquoi ils sélectionnent un modèle d'enseignement bilingue pour leur enfant. Leurs représentations du bi/plurilinguisme et de l'anglais sont positives : ils souhaitent avant tout transmettre une langue qu'ils affectionnent et qui participe à leur identité en tant qu'individus plurilingues plus qu'ils ne la considèrent utile. Le vécu linguistique des parents, leur désir de bilinguisme pour l'enfant, les questionnements liés à ce qu'implique le choix d'une autre langue que sa langue native, l'investissement ainsi que la place centrale de l'enfant dans ces décisions permettent de mieux comprendre leurs politiques linguistiques.

  • Titre traduit

    The transmission of English in francophone families : family language policy and representations


  • Résumé

    Decisions regarding languages, or what is called family language policy, is the main focus of the present study which deals with the transmission of English in francophone families living in France. To better understand how their decisions are taken, this research aims at analyzing the underlying parents' representations and the way they account for their choices. The results show how negative their representations of foreign language teaching in France are, which explains why they tend to favor a bilingual education for their children. Their representations of bi/plurilingualism, along with the English language, are positive and point to the fact they want to pass on a language that they are particularly fond of and which is part of their identity as plurilingual individuals. Their experience with languages, the project of bilingualism for their children, the questions raised by what it means to speak a language other than the native language, their investment and the place of the child within their decision making process enable us to better understand their family language policies.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.