Les drogmans comme traducteurs de traités internationaux : aspects linguistiques, culturels, historiques et politiques : l’exemple du traité de Küçük Kaynarca de 1774

par Elvin Abbasbeyli

Thèse de doctorat en Etudes turques

Sous la direction de Paul Dumont et de Stéphane de Tapia.

Le président du jury était Didier Francfort.

Le jury était composé de Mümtaz Kaya.

Les rapporteurs étaient Didier Francfort, Alexandre Toumarkine.


  • Résumé

    Cette thèse a pour objet d’analyser les trois versions (italienne, ottomane et russe) du traité de Küçük Kaynarca signé en 1774 entre l’Empire ottoman et l’Empire de Russie. Après avoir étudié, l’institution drogmanale, l’histoire de la diplomatie ottomane ainsi que la structure et les langues de ce traité, nous procédons à l’analyse terminologique et étymologique des termes choisis et les réunissons sous huit domaines thématiques (« État » - « Diplomatie », « Droit » - « Religion », « Armée » - « Économie », « Administration territoriale » - « Géographie »). Nous menons cette analyse en nous basant sur les procédés de traduction décrits dans cette thèse. Notre but est de montrer les difficultés rencontrées par les drogmans pendant le processus de traduction et de voir comment ils ont réussi à les surmonter. Ces difficultés sont intimement liées à la traduction et à l’adaptation des notions venues des pays occidentaux. En analysant les termes choisis, nous examinons les stratégies traductionnelles mises en place par les drogmans pour « faire passer » les concepts nouveaux pour la société ottomane.

  • Titre traduit

    Dragomans as translators of international treaties : linguistic, cultural, historical and political aspects : the example of the treaty of Küçük Kaynarca of 1774


  • Résumé

    The topic of this thesis is to analyze the three versions (Italian, Ottoman and Russian) of the Küçük Kaynarca Treaty signed in 1774 between the Ottoman Empire and the Russian Empire. After studying the institution of dragomans, the history of Ottoman diplomacy and the structure and languages of this treaty, we proceed to the terminological and etymological analysis of the chosen terms and put them into eight thematic fields: "Diplomacy", "Law" - "Religion", "Army" - "Economy", "Territorial administration" - "Geography"). We carry out this analysis on the basis of the translation processes described in this thesis. Our goal is to show the difficulties encountered by dragomans during the translation process and to see how they managed to overcome them. These difficulties are intimately linked to the translation and adaptation of notions from Western countries. In analyzing the chosen terms, we examine the translational strategies used by the dragomans to "convey" the new concepts for Ottoman society.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.