Phénoménologie et communauté : du monde de la vie aux formes de vie

par Guillaume Wagner

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jacob Rogozinski.

Le président du jury était Natalie Depraz.

Le jury était composé de Jean Vioulac.

Les rapporteurs étaient Françoise Dastur, Philippe Cabestan.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur la question de la communauté dans la phénoménologie husserlienne et posthusserlienne, en se concentrant autour du concept de « monde de la vie » (Lebenswelt) – notamment dans La crise des sciences européennes. A la croisée des étapes majeures du parcours husserlien dont nous dégageons les implications, nous interrogeons le monde de la vie à travers l'analyse phénoménologique des processus d'incorporation et d'incarnation. Nous démontrons que Husserl a d'emblée surmonté les impasses de ses successeurs en refusant l'opposition exclusive entre les champs d'immanence et de transcendance pour au contraire penser leurs entrelacements. A partir de la reprise de la critique radicale de l'objectivisme naturaliste, l'enjeu est d'approfondir les formes d'intrication entre sphère égologique et horizon-de-nous. Dès lors, nous désignons la praxis intersubjective comme la base des dynamiques de formation communautaire, que nous comprenons en tant que formes de vie.

  • Titre traduit

    Phenomenology and community


  • Résumé

    This thesis engages the question of community in husserlian and post-husserlian phenomenology, concentrating on the concept of the “lifeworld” (Lebenswelt), especially in The Crisis of European Sciences and Transcendental Phenomenology. At the crossroads between two major stages of Husserl’s development, of which we will reveal the implications, we question the lifeworld through the phenomenological analysis of the processes of incorporation and incarnation. We demonstrate that Husserl straightaway surmounted the impasses met by his successors, by refusing an exclusive opposition between the fields of immanence and transcendence in order to, on the contrary, propose their interlacing. Starting with resumption of the radical critique of naturalist objectivism, the stakes are to deepen the forms of intricacy between the ecological sphere and world-horizon. From there, we designate intersubjective praxis as the basis of the dynamics of community formation, which we understand in terms of forms of life.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.