Paysages interculturels en Autriche et expression d'écrivains issus de la migration à travers le prix littéraire de Hohenems

par Barbara Ender Brisson

Thèse de doctorat en Etudes germaniques

Sous la direction de Geneviève Humbert.

Soutenue le 08-06-2017

à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Humanités (Strasbourg ; 2009-....) , en partenariat avec Etudes germaniques : mémoire et frontières (Strasbourg) (laboratoire) .

Le président du jury était Régine Battiston.

Les rapporteurs étaient Jacques Lajarrige, Jacqueline Bel.


  • Résumé

    La ville de Hohenems, commune autrichienne d'environ 16.000 habitants située dans le Vorarlberg, a été marquée par des vagues d'immigration successives au fil de son histoire : ancienne ville d'accueil pour une importante communauté juive ou encore de nos jours pour de nombreux travailleurs immigrés ou réfugiés en grande majorité de confession musulmane, Hohenems s'inscrit véritablement dans une longue tradition interculturelle. Une approche microhistorique permet de s'interroger sur les raisons et les motivations qui ont permis en 2009 l'instauration d'un prix littéraire pour auteurs issus de la migration ayant adopté l'allemand comme langue d'écriture alors qu'ils ont une autre langue maternelle. A travers l'exemple concret de ce prix littéraire sont abordés d'une part la gestion de l'hétérogénéité culturelle au niveau communal et d'autre part l'impact de la littérature d'auteurs issus de la migration dans le monde germanophone. La conséquence en est l'émergence d'une écriture interculturelle voire transculturelle.

  • Titre traduit

    Intercultural landscapes and the expression of migrant authors in Austria through the city of Hohenems' literary prize


  • Résumé

    The city of Hohenems, an Austrian town of about 16.000 inhabitants located in Vorarlberg, has been marked by successive waves of immigration. As a former host city for a large Jewish community and even today for many immigrant workers and refugees, a large majority of whom are Muslims, Hohenems truly embraces a long intercultural tradition. A microhistorical approach makes it possible to question the reasons and the motivations that in 2009 enabled the establishment of a literary prize for migrant authors who write in German though they are non-native German speakers. Through the concrete example of this prize, we examine the management of cultural heterogeneity at the local level and the impact of the literature of migrant authors in the German-speaking world that leads to the birth of intercultural and cross-cultural writing.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.