Impact du style de vie sur le vieillissement cognitif : Étude des modérateurs du déclin cognitif tout au long de la vie adulte. Comment les différences hommes/femmes amènent à reconsidérer l'influence du style de vie sur le fonctionnement cognitif ?

par Iréné Lopez Fontana

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Christine Le Scanff.

Le président du jury était Michel Audiffren.

Le jury était composé de Christine Le Scanff, Michel Audiffren, Anne Vuillemin, Louis Bherer, Carole Castanier, Alexandra Perrot.

Les rapporteurs étaient Anne Vuillemin, Louis Bherer.


  • Résumé

    La plasticité cérébrale donne l’opportunité à chaque individu de maximiser son fonctionnement cognitif via l’adoption de comportements enrichis (i.e., théorie de l’enrichissement cognitif). Suivant cette perspective, nous avons articulé dans le cadre de ce travail doctoral des hypothèses inhérentes au rôle modérateur du style de vie sur le déclin cognitif tout au long de la vie adulte, et avons observé le rôle du sexe dans cette relation. La contribution scientifique de ce travail se manifeste au travers de la création et la validation d’un outil de mesure du style de vie (étude 2), et de deux études observationnelles portant (i) sur l’activité physique (étude 1) et (ii) sur le style de vie global (étude 3). Les résultats de cette thèse mettent en évidence l’existence de différents patterns influant sur le vieillissement cognitif, ainsi qu’un important rôle modérateur du sexe dans la relation entre style de vie et déclin cognitif lié à l’âge. Plus précisément, les résultats montrent que le style de vie global, ainsi que les dimensions incluant les relations sociales, les activités physiques pratiquées à long terme et les autres activités de loisirs, sont efficaces pour freiner le vieillissement cognitif chez les femmes uniquement. Si les sollicitations cognitives ne permettent pas, quant à elles, de ralentir la courbe du déclin cognitif, elles influencent de manière positive les performances cognitives tant chez les femmes que chez les hommes. Ce travail doctoral atteste que le style de vie peut représenter un moyen efficace pour lutter contre les effets délétères liés à l’avancée en âge, et permettre non seulement d’ajouter des années à la vie, mais aussi de la vie aux années.

  • Titre traduit

    Impact of lifestyle on cognitive aging : Study of moderators of cognitive decline throughout the adult lifespan. How do male / female differences lead to reconsider the influence of lifestyle on cognitive functioning?


  • Résumé

    Cerebral plasticity provides an opportunity for each individual to maximize his/her cognitive performance through the adoption of enriched behaviors (i.e., Cognitive Enrichment Theory). From this perspective, we had articulated work hypotheses inherent to the moderating role of lifestyle on the age-related cognitive decline throughout adult lifespan, and we observed the role of sex in this relationship. The scientific contribution of this work occurred through the creation and validation of a lifestyle questionnaire (study 2) and two observational studies about (i) physical activity (study 1) and (ii) the general lifestyle (study 3). Results of this thesis showed the existence of different models influencing cognitive aging, as well as an important moderating role of sex in the relationship between lifestyle and age-related cognitive decline. More specifically, results highlighted that general lifestyle, as well as dimensions including social relationships, long-term physical activities and other leisure activities, were effective for cognitive aging in women only. While cognitive solicitations did not show to slow down the cognitive decline, they had a positive influence on cognitive performances in both women and men. This PhD demonstrated that lifestyle can be an effective way to combat the deleterious effects of aging and could not only add years to life, but also add life to years.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.