Méthodes adaptatives pour les applications d'accès à l'information centrées sur l'utilisateur

par Paul Lagrée

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Bogdan Cautis.


  • Résumé

    Lorsque les internautes naviguent sur le Web, ils laissent de nombreuses traces que nous nous proposons d’exploiter pour améliorer les applications d'accès à l'information. Nous étudions des techniques centrées sur les utilisateurs qui tirent parti des nombreux types de rétroaction pour perfectionner les services offerts aux utilisateurs. Nous nous concentrons sur des applications telles que la recommandation et le marketing d’influence dans lesquelles les utilisateurs génèrent des signaux (clics, "j'aime", etc.) que nous intégrons dans nos algorithmes afin de fournir des services fortement contextualisés. La première partie de cette thèse est consacrée à une approche interactive de la recherche d'information sur les médias sociaux. Le problème consiste à récupérer un ensemble de k résultats dans un réseau social sous la contrainte que la requête peut être incomplète (par exemple, si le dernier terme est un préfixe). Chaque fois que l'utilisateur met à jour sa requête, le système met à jour l'ensemble des résultats de recherche en conséquence. Nous adoptons une interprétation de la pertinence de l'information qui tient compte du réseau, selon laquelle l'information produite par les utilisateurs proches de l'utilisateur faisant la requête est jugée plus pertinente. Ensuite, nous étudions une version générique de la maximisation de l'influence, dans laquelle nous voulons maximiser l'influence des campagnes d'information ou de marketing en sélectionnant de manière adaptative les utilisateurs initiant la propagation de l'information parmi un petit sous-ensemble de la population. Notre approche ne fait aucune hypothèse sur le modèle de diffusion sous-jacent ni même sur la structure du réseau de diffusion. Notre méthode a d'importantes applications dans le marketing d’influence qui vise à s’appuyer sur les influenceurs de réseaux sociaux pour promouvoir des produits ou des idées. Enfin, nous abordons le problème bien connu du démarrage à froid auquel sont confrontés les systèmes de recommandation par une approche adaptative. Si aucune information n’est disponible concernant l'appréciation d’un article, le système de recommandation doit recueillir des signaux (clics, etc.) afin d'estimer la valeur de l'article. Cependant, afin de minimiser les mauvaises recommandations faites aux utilisateurs, le système ne doit pas recueillir ces signaux de façon négligente. Nous introduisons un algorithme dynamique qui vise à alterner intelligemment les recommandations visant à accumuler de l'information et celles s'appuyant sur les données déjà recueillies.

  • Titre traduit

    Adaptive Methods for User-Centric Information Access Applications


  • Résumé

    When users interact on modern Web systems, they let numerous footprints which we propose to exploit in order to develop better applications for information access. We study a family of techniques centered on users, which take advantage of the many types of feedback to adapt and improve services provided to users. We focus on applications like recommendation and influencer marketing in which users generate discrete feedback (e.g. clicks, "likes", reposts, etc.) that we incorporate in our algorithms in order to deliver strongly contextualized services. The first part of this dissertation is dedicated to an approach for as-you-type search on social media. The problem consists in retrieving a set of k search results in a social-aware environment under the constraint that the query may be incomplete (e.g., if the last term is a prefix). Every time the user updates his / her query, the system updates the set of search results accordingly. We adopt a "network-aware" interpretation of information relevance, by which information produced by users who are closer to the user issuing a request is considered more relevant. Then, we study a generic version of influence maximization, in which we want to maximize the influence of marketing or information campaigns by adaptively selecting "spread seeds" from a small subset of the population. Influencer marketing is a straightforward application of this, in which the focus of a campaign is placed on precise key individuals who are typically able to reach millions of consumers. This represents an unprecedented tool for online marketing that we propose to improve using an adaptive approach. Notably, our approach makes no assumptions on the underlying diffusion model and no diffusion network is needed. Finally, we propose to address the well-known cold start problem faced by recommender systems with an adaptive approach. If no information is available regarding the user appreciation of an item, the recommender system needs to gather feedback (e.g., clicks) so as to estimate the value of the item. However, in order to minimize "bad" recommendations, a well-designed system should not collect feedback carelessly. We introduce a dynamic algorithm that aims to intelligently achieve the balance between "bad" and "good" recommendations.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.