Méthodologies et outils de portage d’algorithmes de traitement d’images sur cibles hardware mixte

par Romain Saussard

Thèse de doctorat en Traitement du signal et des images

Sous la direction de Marius Vasiliu et de Roger Reynaud.

Le président du jury était Bertrand Granado.

Le jury était composé de Marius Vasiliu, Roger Reynaud, Bertrand Granado, Dominique Houzet, Steven Derrien, Sylvie Le Hégarat.

Les rapporteurs étaient Dominique Houzet, Steven Derrien.


  • Résumé

    Les constructeurs automobiles proposent de plus en plus des systèmes d'aide à la conduite, en anglais Advanced Driver Assistance Systems (ADAS), utilisant des caméras et des algorithmes de traitement d'images. Pour embarquer des applications ADAS, les fondeurs proposent des architectures embarquées hétérogènes. Ces Systems-on-Chip (SoCs) intègrent sur la même puce plusieurs processeurs de différentes natures. Cependant, avec leur complexité croissante, il devient de plus en plus difficile pour un industriel automobile de choisir un SoC qui puisse exécuter une application ADAS donnée avec le respect des contraintes temps-réel. De plus le caractère hétérogène amène une nouvelle problématique : la répartition des charges de calcul entre les différents processeurs du même SoC.Pour répondre à cette problématique, nous avons défini au cours de cette thèse une méthodologie globale de l’analyse de l'embarquabilité d'algorithmes de traitement d'images pour une exécution temps-réel. Cette méthodologie permet d'estimer l'embarquabilité d'un algorithme de traitement d'images sur plusieurs SoCs hétérogènes en explorant automatiquement les différentes répartitions de charge de calcul possibles. Elle est basée sur trois contributions majeures : la modélisation d'un algorithme et ses contraintes temps-réel, la caractérisation d'un SoC hétérogène et une méthode de prédiction de performances multi-architecture.

  • Titre traduit

    Methodologies and tools for embedding image processing algorithms on heterogeneous architectures


  • Résumé

    Car manufacturers increasingly provide Advanced Driver Assistance Systems (ADAS) based on cameras and image processing algorithms. To embed ADAS applications, semiconductor companies propose heterogeneous architectures. These Systems-on-Chip (SoCs) are composed of several processors with different capabilities on the same chip. However, with the increasing complexity of such systems, it becomes more and more difficult for an automotive actor to chose a SoC which can execute a given ADAS application while meeting real-time constraints. In addition, embedding algorithms on this type of hardware is not trivial: one needs to determine how to spread the computational load between the different processors, in others words the mapping of the computational load.In response to this issue, we defined during this thesis a global methodology to study the embeddability of image processing algorithms for real-time execution. This methodology predicts the embeddability of a given image processing algorithm on several heterogeneous SoCs by automatically exploring the possible mapping. It is based on three major contributions: the modeling of an algorithm and its real-time constraints, the characterization of a heterogeneous SoC, and a performance prediction approach which can address different types of architectures.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.