Blessures de surutilisation des membres : l'exposition sportive a-t-elle une influence?

par Charlène Chéron (Chéron)

Thèse de doctorat en Sciences du sport et du mouvement humain

Sous la direction de Charlotte Leboeuf-Yde et de Christine Le Scanff.

Le président du jury était Olivier Gagey.

Le jury était composé de Charlotte Leboeuf-Yde, Olivier Gagey, Vincent Cantin, Pierre Côté.

Les rapporteurs étaient Vincent Cantin, Pierre Côté.


  • Résumé

    Le sport est largement conseillé chez les enfants et les adolescents mais a pour inconvénient le développement de blessures musculosquelettiques au niveau des membres et du rachis. Les blessures de surutilisation des membres représentent une part importante des blessures musculo-squelettiques.Cette thèse avait pour but de déterminer s’il existait des différences entre les sports en ce qui concerne l’incidence, la localisation et le diagnostic de blessures de surutilisation des membres chez les enfants et si certains sports étaient des facteurs de risques pour le développement de ces blessures. De plus, elle avait pour but de comparer les résultats obtenus à ceux des adultes.Pour ce faire, deux revues systématiques ont été réalisées, la première pour les enfants et adolescents et la seconde pour les adultes. De plus, une étude prospective réalisée dans une population générale d’enfants a été analysée.Il existence peu d’évidences scientifiques sur l’incidence, les localisations et les diagnostics des blessures de surutilisation dans la littérature. Pour ces deux populations, et pour tous les sports étudiés les blessures de surutilisation affectent plus fréquemment les membres inférieurs. Chez les enfants/adolescents, les blessures affectent en particulier les genoux et la jambe, sans grande différence entre les sports. Alors que chez les adultes des différences apparaissent entre les sports et les zones les plus souvent touchées sont différentes des enfants. Concernant les diagnostics, il n’y a pas de différence entre les sports chez les enfants ; et il n’est pas possible de se prononcer chez les adultes. On note des différences entre les diagnostics retrouvés chez les enfants/adolescents et les adultes.L’étude prospective permet d’obtenir l’incidence des blessures pour neuf sports, et identifie parmi ceux-ci deux sports à risque : le football et le handball.

  • Titre traduit

    Is there a link between the type of sport and overuse extremity injuries in childhood?


  • Résumé

    In youngsters, physical activity has many direct health benefits but can also cause musculoskeletal injuries. Overuse injuries of the extremities represent an important part of all the musculoskeletal injuries that can occur in childhood.The aim of this thesis is to determine if some sports are more likely to expose children and adolescents to a greater risk of developing overuse injuries of the extremities and to investigate if there is difference regarding the diagnosis and the localisation of these injuries between different types of sports. Another aim was to compare these findings with those relating to adults.To achieve this, two systematic reviews have been done, one for youngsters and one for adults, and data from a large prospective study of schoolchildren were analysed.Paucity of relevant information in the literature made it difficult to obtain clear answers to our questions. However, we noticed that, for both population and all sports, overuse injuries more often affected the lower limb. In youngsters, the sites most often affected are the knee, the lower limb and the foot, and this is almost the same for all sports that were studied. In adults the localisation varies for the different sports and is not the same between youngsters and adults. Also the diagnoses do not vary between sports in youngsters ; whereas it was not possible to study this in adults. The diagnoses were different between the two populations studied. The prospective study of the schoolchildren permitted to determine the incidence of overuse injuries reported in children participating in nine different sports and to relate these results to their exposure to these sports (dose-response). Two sports were identified as risk factors: football and handball.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?