Effet de la combinaison des nanoparticules de gadolinium et de la radiothérapie sur l'élimination des cellules tumorales

par Frédéric Law

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Jean-Luc Perfettini.

Soutenue le 06-06-2017

à Paris Saclay , dans le cadre de Cancérologie : biologie - médecine - santé , en partenariat avec Radiothérapie moléculaire (Villejuif, Val-de-Marne) (laboratoire) , Université Paris-Sud (établissement opérateur d'inscription) et de Unité de radiothérapie moléculaire U 1030 (laboratoire) .

Le président du jury était Catherine Brenner-Jan.

Le jury était composé de Jean-Luc Perfettini, Catherine Brenner-Jan, François Paris, Karine Andreau, Olivier Tillement.

Les rapporteurs étaient François Paris, Karine Andreau.


  • Résumé

    L’arrivée des nanobiotechnologies en cancérologie apporte un nouveau souffle dans le traitement des cancers. Les travaux réalisés par Olivier Tillement et ses collaborateurs ont permis de montrer que les nanoparticules de gadolinium (GdBN) sont capables d’augmenter d’une part la qualité d’imagerie par résonance magnétique (IRM) mais également d’augmenter les effets des rayonnements ionisants (IR) sur les tumeurs. Des études précliniques sur des tumeurs de glioblastome greffées sur des souris C57BL/6 ont permis de révéler la capacité de la combinaison GdBN+IR à favoriser une régression tumorale. Néanmoins, les processus de morts cellulaires impliqués sont partiellement connus. Nos résultats ont permis de démontrer que ce traitement produit un stress oxydatif généré par une NADPH oxydase. Ce stress oxydatif déclenche un arrêt de la prolifération des cellules qui dépend de la protéine p21 et qui déclenche un processus de sénescence cellulaire et le cannibalisme des cellules irradiées. Le cannibalisme cellulaire ainsi déclenché aboutit à l’élimination de cellules internalisées. Ainsi, l’ensemble de ces résultats nous a permis de révéler que la combinaison des GdBN et de l’irradiation contribue à l’élimination de cellules cancéreuses en déclenchant la sénescence des cellules irradiées ainsi qu’un mécanisme original de mort cellulaire, le cannibalisme cellulaire.

  • Titre traduit

    Effect of the combination of gadolinium based-nanoparticle and radiotherapy on cell death elimination


  • Résumé

    The nanotechnology aims to help in the cancer treatment. Olivier Tillement and his colleagues have demonstrated that the Gadolinium-Based Nanoparticle (GdBN) can improve Magnetic Resonance Imaging (MRI) and increase radiotherapy effects. Pre-clinical studies show that the combination of GdBN with ionizing radiation is associated with tumor regression. However, the molecular and cellular processes involved this biological effect remain to be elucidated. Our results show that the combination of GdBN with IR generates oxidative stress through NADPH oxidase-dependent mechanisms, leads to cellular senescence and induces the cannibalistic activity of irradiated cells. Altogether, these results reveal that the combination of GdBN with IR promotes the killing of irradiated cells through the induction of cellular senescence and cellular cannibalism.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 06-06-2020

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.