Influence d'une période de restriction alimentaire sur les marqueurs salivaires du stress, les paramètres psychologiques et la performance chez des haltérophiles de haut niveau

par Alexandre Durguerian

Thèse de doctorat en Sciences du sport et du mouvement humain

Sous la direction de Edith Filaire.

Le président du jury était Christine Le Scanff.

Le jury était composé de Edith Filaire, Christine Le Scanff, Philippe Passelergue, Hugues Portier, Clément Bougard, David Thivel.

Les rapporteurs étaient Philippe Passelergue, Hugues Portier.


  • Résumé

    La restriction des apports alimentaires est une méthode couramment utilisée pour perdre du poids dans les sports à catégories de poids. La réduction des apports caloriques se traduit par une activation des systèmes physiologiques du stress, au niveau central et périphérique, visant à préserver l’homéostasie énergétique. Néanmoins, l’influence sur les paramètres physiologiques, psychologiques et physiques reste controversée et ne permet pas de définir clairement un impact négatif de la restriction alimentaire sur la santé et le niveau de performance. L’objectif de ce travail était d’évaluer l’influence d’une restriction alimentaire sur les indicateurs psychophysiologiques du stress, ainsi que le niveau de performance chez des haltérophiles de haut niveau. Nos résultats ont montré que la restriction alimentaire ne modifiait pas le niveau de performance en haltérophilie, mais induisait une altération des paramètres psychologiques. La période de restriction alimentaire se traduisait par une dissociation de l’activité des systèmes physiologiques du stress, ainsi qu’une modification des réponses hormonales à une compétition simulée d’haltérophilie. Il reste à définir les répercussions à long terme de l’altération des paramètres psychophysiologiques sur la santé et la capacité de performance du sportif. Il serait également intéressant d'étudier l'influence de la restriction alimentaire sur le microbiote intestinal et les répercussions éventuelles sur l'axe intestin-cerveau.

  • Titre traduit

    Influence of a dietary restriction period on salivary biomarkers of stress, psychological parameters and performance among high-level weightlifters


  • Résumé

    Restricting dietary intake is a widespread method for losing weight in weight categories sports. Reduction of calorie intake results in an activation of the physiological stress systems, both at central and peripheral levels, aiming at preserving energy homeostasis. Nevertheless, the influence on physiological, psychological and physical parameters remains controversial and do not allows to clearly defining a negative impact of dietary restriction on health and performance level. The objective of this study was to evaluate the influence of a dietary restriction period on the psychophysiological indicators of stress, as well as the level of performance in high-level weightlifters. Our results showed that dietary restriction did not modify weightlifting performance level, but resulted in an alteration of the psychological parameters. The dietary restriction period resulted in a dissociation of the activity of the physiological stress systems, as well as a modification of the hormonal responses to a simulated weightlifting competition. It remains to define the long-term impacts of the alteration of psychophysiological parameters on the athlete’s health and performance capacity. It would also be interesting to evaluate the influence of dietary restriction on intestinal microbiota and the possible influence on the gut-brain axis.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.