Three essays on the behavioral foundations of entrepreneurial entry

par Cédric Gutierrez Moreno

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Thomas Astebro.

Soutenue le 02-06-2017

à Paris Saclay , dans le cadre de Sciences de l'Homme et de la Société , en partenariat avec GREGHEC - Groupement de recherche et d'études en Gestion d'HEC (laboratoire) et de HEC Paris (établissement opérateur d'inscription) .

Le président du jury était Philipp Koellinger.

Le jury était composé de Mohammed Abdellaoui, Tomasz Obloj, David J. Cooper.

Les rapporteurs étaient Don A. Moore.

  • Titre traduit

    Trois essais sur les fondations comportementales de l’entrée en entrepreneuriat


  • Résumé

    Il s’avère difficile d’expliquer pourquoi certains individus décident de devenir entrepreneurs malgré le risque encouru. Dans cette thèse, j’analyse les effets de plusieurs mécanismes comportementaux sur la décision d’entrée en entrepreneuriat. Le premier essai propose de séparer les effets sur la décision d’entrer sur un marché de deux mécanismes comportementaux qui ont parfois pu être confondus : la confiance en soi et l’attitude envers l’ambiguïté. Cet essai met en avant le rôle fondamental de l’attitude envers l’ambiguïté dans la décision d’entrer sur un marché, en particulier quand les résultats de l’entrée dépendent directement des compétences du décideur, comme dans le cas de l’entrepreneuriat. La nature même de l’entrepreneuriat est d’investir du capital et du temps dans le but d’obtenir des bénéfices financiers dans le futur. Comprendre les préférences temporelles pour le temps et l’argent des entrepreneurs peut permettre d’améliorer notre compréhension des facteurs déterminants de l’entrée en entrepreneuriat. Alors que de nombreuses études analysent le choix inter-temporel pour l’argent, très peu d’études se sont intéressées à comment les individus escomptent leur futur temps, malgré le fait que le temps soit une ressource limitée et de valeur. Le deuxième essai examine cette question dans une expérience en laboratoire avec incitations réelles. A l’aide d’une expérience en ligne, le troisième essai analyse les préférences temporelles pour le temps et l’argent d’un échantillon de futurs entrepreneurs et de futurs managers.


  • Résumé

    Explaining why individuals enter into entrepreneurship has been challenging. In this thesis, I take a behavioral perspective and analyze the effects on entrepreneurial entry of behavioral mechanisms that have been understudied in the entrepreneurship literature. The first essay proposes to disentangle the effects on market entry of two mechanisms that may have been confounded: overconfidence and attitude toward ambiguity. This essay highlights the critical role of ambiguity attitude on the decision to enter a market, particularly when the result depends on one’s skills, such as entry into entrepreneurship. The very nature of entrepreneurship is to invest capital and time with the hope of receiving future financial benefits. I therefore argue that understanding entrepreneurs’ temporal preferences for time and money can provide new insights on the determinants of entry into entrepreneurship. While intertemporal choice involving money has been studied extensively in the behavioral literature, very few studies have analyzed the way people discount time, despite the fact that it is a scarce and valuable resource. The second essay investigates this issue in a laboratory experiment. Finally, using a lab-in-the-field experiment, the third essay analyzes temporal preferences for money and time of a comparable sample of future entrepreneurs and future managers.



Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole des hautes études commerciales. Centre de documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.