Intégration des informations et connaissances en Usine Numérique

par Marwa Bouzid

Thèse de doctorat en Sciences et technologies industrielles

Sous la direction de Vincent Cheutet et de Mohamed Haddar.

Le président du jury était Bernard Yannou.

Le jury était composé de Jamel Louati.

Les rapporteurs étaient Lionel Roucoules, Nizar Aifaoui.


  • Résumé

    Au cours des dernières décennies, le Processus de Développement de nouveaux Produits (PDP) est devenu un processus de plus en plus complexe et itératif, dû à la diversification et la personnalisation des produits et leur complexification. De plus la conception des systèmes de production associés devient une tâche très complexe, sachant que cette phase est liée aux prises de décisions de la stratégie de production qui ont un impact à long terme et qui impliquent un engagement important de ressources financières. Ainsi, les entreprises doivent surmonter ces défis pour concevoir, développer et produire des produits plus rapides et moins chers avec une meilleure qualité. Dans ce contexte, l’Usine Numérique (UN) est une solution basée sur l’emploi de méthodeset outils numériques pour examiner, qualifier et comparer les systèmes de production complexes et ainsi aider la prise de décisions optimales. Cependant, les experts de simulation rencontrent toujours des difficultés lors de prises de décision, dû au manque d’organisation, informations et connaissances. Dans ce travail de recherche, nous nous concentrons sur ce dernier point et proposons un système de gestion des connaissances nommé « KSim » dédié à la gestion de toutes les connaissances pour le développement des projets d’UN et qui supporte la collaboration et la communication entre tous les acteurs de PDP pour faciliter la prise de bonnes décisions dans un temps restreint.

  • Titre traduit

    Integration of information and knowledge in Digital Factory


  • Résumé

    In recent decades, the New Product Development Process (PDP) has become an increasingly complex and iterative process due to the diversification and customization of products and their complexity. Moreover, the design of the associated production systems becomes a very complex task, knowing that this phase is linked to the decision-making of the production strategy which have an impact on long-term and which involve an important commitment of financial resources. Thus, companies must overcome these challenges for design, develop and produce faster and cheaper products with better quality. In this context, the Digital Factory (DF) is a solutionbased on the use of numerical methods and tools to examine, qualify and compare the complex production systems and thus, help to make the optimal decisions. However, the experts of simulation still encounter difficulties in the decision-making due to the lack of organization, information and knowledge. In this research, we focus on this last point and we propose a knowledge management system called "KSim" dedicated to the management of all knowledge for the development of DF projects and which supports the collaboration and communication between all PDP actors to facilitate to make better decisions as soon as possible.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : CentraleSupélec. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.