Relation entre posture, bien-être et travail chez le cheval : développements méthodologiques et perspectives d’application à l’Homme

par Emilie Seneque

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean-Émile Gombert et de Martine Hausberger.

Soutenue le 22-12-2017

à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Éducation, langages, interactions, cognition, clinique (Nantes) , en partenariat avec Université Bretagne Loire (COMUE) .

Le jury était composé de Gaïd Le Maner-Idrissi, Franck Multon.

Les rapporteurs étaient Alban Lemasson, Marie-Christine Meunier-Salaün.


  • Résumé

    Le premier objectif de ce travail de thèse était de développer la méthodologie d’étude des postures basée sur la morphométrie géométrique. Cela nécessitait un perfectionnement de la méthodologie déjà existante sur la ligne du dos du cheval afin d’obtenir une méthode précise, quantifiable, objective et reproductible, permettant de discriminer des populations. Pour cela, plusieurs améliorations méthodologiques (ajout de marqueurs pour dessiner le contour de laligne du dos du cheval, analyse de contour, annulation de la rotation de l’encolure) ont été testées sur un important jeu de données et finalement retenues. Cette méthodologie retenue a ensuite été utilisée afin de valider sa pertinence, et de rechercher des postures associées à des états de mal-être et à des conditions de travail différentes. Nos résultats ont tout d’abord mis en évidence l’existence d’une posture atypique, dans l’ensemble plate, voire creuse, associée à des marqueurs de mal-être parmi les chevaux de centre équestre. D’une part des chevaux issus de différentes disciplines équestres, et d’autre part des individus entrainés pour les courses de galop par plusieurs entraineurs, aux pratiques distinctes, ont permis d’observer un effet du type de travail sur la ligne du dessus notamment sur la forme de la croupe, del’encolure et du garrot. La méthodologie ainsi validée, il était possible de proposer un protocole de mesure de la posture par morphométrie géométrique chez l’humain, pour une application à l’étude de la communication non verbale, à la constitution d’un répertoire de postures « normales », ou encore pour le diagnostic de pathologies physiques (e.g. contextesportif) ou psychologiques.

  • Titre traduit

    Relationship between posture, welfare and work in horses : methodological developments and perspectives of application to Human


  • Résumé

    The first goal of this thesis work was to develop the study methodology of the posture based on geometric morphometrics. This required an upgrading of the already existing methodology using the upper line of the horse in order to obtain a precise, quantifiable, unbiased and reproducible method which allows to discriminate populations. To achieve this, manymethodological improvements (addition of markers for the modelling of the contour of horse upper line, contour analyses, cancellation of the neck rotation) has been tested on a very large dataset and retained. Then this adopted methodology has been used to validate its relevance, and searching for postures associated with poor welfare and different working conditions. Our results has first brought to light the existence of an atypical posture, globally flat, even hollow, related to poor welfare indicators among the population of riding school horses. On one side horses from different equestrian disciplines, and on the other side individuals trained for horseracing by several trainers with distinct practices, has allowed to observe an impact of the type of work on the upper line, notably on the shape of the croup, neck and withers. This methodology thereby validated, it was possible to propose a protocol for the measure of the posture through geometric morphometrics on humans, for an application in the non-verbal communication research, the creation of a repertoire of « normal » postures, or for the diagnosis of psychological or physical pathologies (e.g. in the sport context).

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par Université Rennes 2 [diffusion/distribution] à Rennes

Relation entre posture, bien-être et travail chez le cheval : développements méthodologiques et perspectives d'application à l'Homme


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par Université Rennes 2 [diffusion/distribution] à Rennes

Informations

  • Sous le titre : Relation entre posture, bien-être et travail chez le cheval : développements méthodologiques et perspectives d'application à l'Homme
  • Détails : 1 vol. (262 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f.220-243. Annexes
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.