La dépersonnalisation : étude psychanalytique de la dimension contemporaine du phénomène

par David Fradet

Doctoral thesis in Psychologie

Sous la direction de Alain Abelhauser.

Soutenue le 09-09-2017

à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) , en partenariat avec Université Bretagne Loire (COMUE) et de Recherches en Psychopathologie, nouveaux symptômes et lien social (laboratoire) .

Thesis committee President: Pascale Macary.

Le jury était composé de Yohan Trichet.

Les rapporteurs étaient Pascale Macary, Pascal Le Maléfan.


  • Résumé

    La dépersonnalisation, un trouble au coeur de l'être. Le sujet atteint par cette pathologie a la sensation que la vie est unrêve ou une illusion tout en ayant conscience d'un temps où il lui semblait qu'il était plus ancré dans la réalité. Son rapport au corps est extrêmement modifié et celui à l'environnement aussi (déréalisation). Cette perte de sens peut conduire à la dépression et à une apathie générale. Le sujet ne se sentant plus arrimé à la réalité a tendance à se replier sur lui-même. A l'heure actuelle il n'y a pas d'accord sur la symptomatologie de la dépersonnalisation et elle contient assez de tableaux différents, selon les auteurs, pour permettre l'élaboration des théories les plus diverses. Symptôme, syndrome ou mécanisme de défense, nous retrouvons la dépersonnalisation à l'occasion de multiples pathologies et elle est observable dans toutes les structures. Consécutive à la forclusion du Nom-du-Père ou encore conséquence d'un traumatisme, son caractère transnosographique laisse à penser qu'elle est étroitement liée à la structure même du sujet. De l'Unheimlich de Freud à l'Extime de Lacan, la dépersonnalisation vient souligner la question de l'identité et pointe sa nature structurale.

  • Titre traduit

    Depersonalization : psychoanalytical study of the contemporary dimension of the phenomenon


  • Résumé

    Depersonalization is a disorder within the self. Subjects suffering from this disorder feel that life is a dream or an illusion, whilst being aware of a time when they felt they were more grounded in reality. Their bodily sensations and perception of the outside world are severely altered (derealization). This loss of sense can cause depression and general apathy. As the subject no longer feels grounded in reality, they tend to become withdrawn. There is currently no agreement as to the symptoms of depersonalization, for which different authors have quite different tables, allowing extremely diverse theories to be put forward. Depersonalization is variously described as a symptom, a syndrome, or a defence mechanism in a large number of disorders, and it can be observed in all structures. Following foreclosure of the Name-of-the-Father or as a result of trauma, its transnosographic dimension suggests that it is closely linked to the structure of the subject itself. From the “uncanny” (unheimlich) described by Freud to Lacan’s “extimacy”, depersonalization emphasises the issue of identity and highlights its structural nature.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par Université Rennes 2 [diffusion/distribution] à Rennes

La dépersonnalisation : étude psychanalytique de la dimension contemporaine du phénomène


Consult en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication in 2017 par Université Rennes 2 [diffusion/distribution] à Rennes

Informations

  • Sous le titre : La dépersonnalisation : étude psychanalytique de la dimension contemporaine du phénomène
  • Details : 1 vol. (280 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 223-249. Lexique. Annexes
This thesis is also in paper form.

Où se trouve cette thèse ?