« Something was wrong » : l'Esthétique du malaise dans l'oeuvre de Brian Evenson

par Nawelle Lechevalier Bekadar

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Florian Tréguer et de Sylvie Bauer.

Soutenue le 13-06-2017

à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Arts, lettres, langues (Rennes) , en partenariat avec Université Bretagne Loire (COMUE) .

Le président du jury était Marc Amfreville.

Le jury était composé de Jean-François Chassay.

Les rapporteurs étaient Anne-Laure Tissut, Anne Ullmo.


  • Résumé

    Cette thèse se propose d’analyser les conditions de création et les modalités particulières du malaise définitoire de lafiction evensonienne. Ce mal-être caractérise d’abord une culture religieuse, celle du mormonisme, dont Evenson présente ce qu’il considère être la violence intrinsèque. Ainsi envisagé, le mormonisme sert de matrice aux délires des prophètes fous qui parcourent les textes, littéralisant le Verbe divin pour le pire. Ce malaise culturel et religieux trouve son pendant formel dans l’hybridation générique particulière de l’oeuvre. L’incongruité fondamentale des textes qui brassent des genres aussi divers que le gothique, le western, la fiction policère, et la sciencefiction, ouvre un espace de trouble herméneutique caractéristique du postmodernisme. En mettant en déroute nos horizons d’attente, le texte evensonien met en crise le partage entre réel et fiction, et nous confronte à l’angoisse terrifiante de la perte du sens. Ces textes qui défaillent sont le lieu de dissonances, signes de l’absurdité brutale du monde qui a perdu sa cohérence fragile. Les oeuvres nous invitent au coeur d’un désert moral dans lequel rougeoie l’effroi du sacré. Dans leur violence figurale, elles inaugurent une nouvelle relation au sensible en conditionnant une réception particulièrement affective du lecteur en proie à l’effondrement de ses repères moraux, herméneutiques, et existentiels

  • Titre traduit

    « Something was wrong » : The Esthetics of the faintness in Brian Evenson's work


  • Résumé

    This dissertation wishes to analyze the conditions of creation and the particular modalities of the malaise defining of Evenson’s fiction. That feeling of uneasiness first characterizes Mormonism, a religious culture that Evenson presents asintrinsically violent. As such, Mormonism appears as a matrix to the delirium of the mad prophets found wandering in thetexts as they literalize the Word of God for the worst. This cultural and religious malaise finds its expression in the particulargeneric hybridization of the work. The fundamental incongruity of the text, cross-pollinating genres as diverse as the Gothic,the Western, detective fiction and Science-Fiction, opens a space of hermeneutical trouble defining of Postmodernism. Byunsettling our expectations, Evenson’s texts question the difference between reality and fiction, and thus shape a particularform of anxiety that emerges from the loss of meaning. Those works are the locus of dissonances that sign the brutal absurdity of a world whose fragile consistency has been shattered. They invite us at the heart of a moral desert, both sacredand dreadful. The figural violence of the texts programs a new kind of sensible, affective reception from the reader whosemoral, hermeneutical and existential bearings collaps

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par Université Rennes 2 [diffusion/distribution] à Rennes

« Something was wrong » : l'Esthétique du malaise dans l'oeuvre de Brian Evenson


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par Université Rennes 2 [diffusion/distribution] à Rennes

Informations

  • Sous le titre : « Something was wrong » : l'Esthétique du malaise dans l'oeuvre de Brian Evenson
  • Détails : 2 vol. (420, 144 p.)
  • Notes : Vol. 1 : "Something was wrong". Vol. 2 : Entretiens avec Brian Evenson.
  • Annexes : Bibliofr. p.397-416. Index des noms propres
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.