Le Québec en armes : une histoire des relations du Québec avec les Etats d'Amérique du Nord en matière de sécurité et de défense de 1763 à nos jours

par Ludovic Marin

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Hélène Harter.

Soutenue le 07-06-2017

à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) , en partenariat avec Université Bretagne Loire (COMUE) et de Tempora (laboratoire) .

Le président du jury était Vincent Joly.

Les rapporteurs étaient Jean-Michel Lacroix, Françoise Le Jeune.


  • Résumé

    Entre 1763 et 2013, le Québec est armes car il se retrouve entraîné au coeur des questions de sécurité et de défense qui agitent l’espace nord-américain. L’histoire de la Belle province est marquée par une série d’alliances militaires, de luttes violentes, de rébellions, de résistances et de transgressions. La guerre de Sept ans, la révolution américaine, la guerrefranco-britannique en 1793, la révolte des Patriotes en 1837-1838, la participation des Canadiens francophones à la guerre de Sécession, les crises de la conscription en 1918 et en 1942, l’action du FLQ, les référendums sur l’indépendance du Québec en 1980 et 1995 ou encore la participation active du Québec à la guerre contre le terrorisme à partir de 2001constituent quelques exemples de ces rapports de force au cours de la période étudiée.L’histoire du Québec en tant qu’entité spécifique démarre avec la cession par le roi de France de la partie canadienne de l’empire français au roi d’Angleterre avec le traité de Paris du 10 février 1763. Sous la houlette de l’Église catholique, les Canadiens francophones, qui vivent dans les basses terres du Saint-Laurent, organisent leur résistance face au colonialisme britannique. Ils développent au fil du temps leur propre culture stratégique fondée sur l’idée d’une nécessité de la survivance du fait francophone en Amérique du Nord. Malgré les tentatives de l’Angleterre d’assimiler la population de la colonie à la culture anglophone afin de mieux faire accepter son autorité, les francophones résistent et organisent leur défense territoriale dans les basses terres du Saint-Laurent. Cette résistance accélère l’émergence d’une relation spéciale entre le Québec et la France qui constitue son ancienne métropole coloniale. Les relations de la Belle Province avec les États d’Amérique du Nord sont conditionnées par cette culture stratégique spécifique des francophones.Au moment du 250e anniversaire du traité de Paris, en 2013, le Québec forme un complexe de sécurité et de défense ayant atteint un statut de quasi-État souverain. Il a une population homogène, un territoire et un gouvernement propre. Il possède le plus important réseau de représentations diplomatiques à l’étranger de tous les États fédérés dans le monde. Il dispose également d’une force de police, d’un service de renseignement ou encore d’une industrie de guerre. Le Québec exerce une influence internationale hors de proportion avec son poids démographique.

  • Titre traduit

    Quebec in weapons : a history of the relations between Quebec with and the States of North America regarding security and defense from 1763 until today


  • Résumé

    Between 1763 and 2013, Quebec is armed because the province is concerned by the security and defense issues in the North American area. The Quebec history is characterised by a series of military alliances, violent struggles, rebellion, resistance and transgressions. The Seven Years War, the American Revolution, the Franco-British war in 1793, the Patriotsrevolt in 1837-1838, the participation of French Canadians in the American Civil War, conscription crises in 1918 and 1942, the FLQ action, referendums on Quebec independence in 1980 and 1995 or the Quebec active participation in the war against terrorism from 2001 are some examples of these power relations for the studied period.The history of Quebec as a specific entity starts with the assignment by the King of France of the Canadian portion of the French Empire to the King of England with the Treaty of Paris of February 10th, 1763. Under the leadership of the Church Catholic, French-speaking canadians who live in the lowlands of the St. Lawrence, are organizing their resistance toBritish colonialism. Over the time, they develop their own strategic culture based on the idea of a need for the survival of the French fact in North America. Despite the attempts of England to assimilate the population of the colony to the English culture to better accept his authority, french canadians resist and organize their territorial defense in the lowlands of theSt. Lawrence. This resistance accelerates the emergence of a special relationship between Quebec and France wich is its former colonial power. The relations of the Belle Province with the North American States are structured by the specific strategic culture of french canadians.At the time of the 250th Treaty of Paris anniversary, in 2013, Quebec is a security and defense complex having reached a status of almost sovereign State. The province has a homogeneous population, a territory and a lawfull government. Quebec has the largest diplomatic representations network abroad all federal states in the world. The province alsohas its own police force, an intelligence service or a war industry. Quebec has international influence out of proportion to its demographic weight.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par Université Rennes 2 [diffusion/distribution] à Rennes

Le Québec en armes : une histoire des relations du Québec avec les Etats d'Amérique du Nord en matière de sécurité et de défense de 1763 à nos jours


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par Université Rennes 2 [diffusion/distribution] à Rennes

Informations

  • Sous le titre : Le Québec en armes : une histoire des relations du Québec avec les Etats d'Amérique du Nord en matière de sécurité et de défense de 1763 à nos jours
  • Détails : 1 vol. (806 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 738-795. 1079 réf. bibliogr. Index des noms de personnes
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.