Place et rôle des dimensions émotionnelles et socioaffectives dans les dispositifs de formation : le cas de « l’École des Managers », université d’entreprise à La Poste

par Simon Mallard

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jérôme Eneau.

Soutenue le 27-01-2017

à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) , en partenariat avec Université Bretagne Loire (COMUE) .

Le président du jury était Laurence Cornu.

Le jury était composé de Brigitte Albero, Laurence Van Asten.

Les rapporteurs étaient Laurence Meyer-Durat, José González Monteagudo.


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse, en conventionnement CIFRE, est de déterminer le rôle et la place des dimensions émotionnelles et socioaffectives dans et par un dispositif de formation à destination de managers. Ces dimensions ont été appréhendées par une approche biopsychosociale permettant d’envisager les émotions comme une pratique située, incarnée et social. Par le ressenti ou l’expression de ces dimensions, l’individu sociale s’expose à un triple rapport : à soi, aux autres et à une (in)capacité à se mettre en action. L’analyse par Théorisation ancrée a été privilégiée, dans une démarche empirique, inductive et itérative. Les principaux résultats indiquent l’importance de ces dimensions dans les dispositifs de formation. Un important travail émotionnel, individuel et collectif, les module et les met en scène. De plus, le rire, s’il présente des bénéfices certains pour les participants, favorise également un positionnement social des managers dans le groupe de formation et le groupe professionnel des managers. Enfin, l’intérêt constitue une émotion indispensable dans l’engagement en formation.

  • Titre traduit

    Place and role of the emotional dimensions and socioaffectives in the plans of formation : the case of " the School of the Managers ", University of Company in The Post Office


  • Résumé

    The objective of this thesis is to determine the role and the place of emotional and socioaffective dimensions in training system devised for managers. These dimensions were considered through a biopsychosocial approach that allowed us to regard emotions as a situated, embodied and social practice. By feeling or expressing these dimensions, the social individual is exposed to three relations: the self, to others and to the (in) ability to put him/herself into action. Grounded theory analysis was preferred, with an empirical, inductive and iterative approach. The main results indicate the importance of these dimensions in the training system. An important emotional work, both individual and collective, influences and feeds this system. In addition, laughter, if it has some benefits for participants, also fosters a social positioning of managers in the training group and the professional group of managers. Finally, interest constitutes a necessary emotion in the training engagement.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.