Conscience, métacognition, inconscient : neurosciences et psychanalyse : une mise en tention dialectique

par Yann Hermitte

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Alain Abelhauser.

Soutenue le 07-01-2017

à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) , en partenariat avec Université Bretagne Loire (COMUE) , Université européenne de Bretagne (PRES) et de Recherches en Psychopathologie : nouveaux symptômes et lien social (laboratoire) .

Le président du jury était Patrick Martin-Mattéra.

Le jury était composé de Jean-Luc Gaspard, Caroline Doucet.

Les rapporteurs étaient Sidi Askofaré, Mohammed Ham.


  • Résumé

    Les neurosciences actuelles ont apporté, ces dernières décennies, des découvertes majeures sur les phénomènes d’inconscient, de la conscience et de la métacognition. En s’appuyant sur cette actualité scientifique d’une part et les connaissances accumulées depuis les premiers écrits de Freud d’autre part, il apparaît désormais possible d’entamer une articulation dialectique entre le modèle neuroscientifique et le modèle psychanalytique. Pour se faire, il convient de ne pas se contenter des définitions respectives de ces phénomènes : il faut en passer par l’analyse précise de ce sur quoi chacune des deux approches s’appuie pour les décrire.Concernant plus spécifiquement l’inconscient, quatre concepts sont inévitablement convoqués de part et d’autre : la perception, la mémoire, le temps et le langage. Néanmoins, le prolongement de la réflexion, vers la conscience et la métacognition, offre des perspectives plus larges encore : il permet d’aborder d’autres axiomes ou hypothèses comme, entre autres, l’espace de travail neuronal global, la résistance, le refoulement, l’équivoque ou l’incubation. A cela, s’ajoutent les récentes théories générales du cerveau qui, en neurosciences, supportent les questions autour de la subjectivité. Subjectivité qui, in fine, interroge sur ses dimensions conscientes et inconscientes. L’éclairage, possiblement réciproque entre neurosciences et psychanalyse, permet l’émergence de questionnements et de perspectives nouvelles. Aussi, une mise en tension dialectique de ces deux approches ouvre à l’enrichissement des connaissances sur ces phénomènes, voire à un renouvellement de ces notions fondamentales de la psychologie.

  • Titre traduit

    Consciousness, metacognition, unconscious : neurosciences and psychoanalysis : a dialectic exchange


  • Résumé

    Currents neuroscience have made in recent decades, major discoveries about the unconscious, the consciousness and the metacognition. Based on this scientific news on the one hand and the knowledge accumulated since the early writings of Freud on the other hand, it now appears possible to start a dialectical link between the psychoanalytic and neuroscientific model. To do so, the respective definitions of these phenomena are insufficient: we must make an accurate analysis of the main concepts of those approaches. Concerning more specifically the unconscious, four concepts are inevitably convened on both sides: perception, memory, time and language. Nevertheless, the continuation of the reflection, toward consciousness and metacognition, offers wider prospects : it allows to address other axioms or assumptions such as, among others, the Global workspace, strength, repression, equivocation or incubation. To this are added the general theories of the brain, which approach the question of the subjectivity. But subjectivity finally asked about his conscious and unconscious aspects. Lighting, possibly reciprocal between neuroscience and psychoanalysis, allows the emergence of questions and new perspectives. Also, a dialectic exchange between both approaches open to the enrichment of knowledge about these phenomena or even a renewal of those basic concepts of psychology.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par Université Rennes 2 à Rennes

Conscience, métacognition, inconscient : neurosciences et psychanalyse : une mise en tention dialectique


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par Université Rennes 2 à Rennes

Informations

  • Sous le titre : Conscience, métacognition, inconscient : neurosciences et psychanalyse : une mise en tention dialectique
  • Détails : 1 vol. (527 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 511-527. 360 réf. bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.