Elderly care in Chile : policies for and experiences of family caregivers

par Josefa Palacios

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Claude Martin et de Blanche Le Bihan-Youinou.

Soutenue le 06-07-2017

à Rennes 1 , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme, des organisations et de la société (Rennes) , en partenariat avec Université Bretagne Loire (ComuE) , Centre de recherches sur l'action politique en Europe (Rennes) (laboratoire) et de ARENES (laboratoire) .

Le jury était composé de Claudia Serrano, Érik Neveu.

Les rapporteurs étaient Barbara Da Roit, Isabelle Mallon.

  • Titre traduit

    La prise en charge des personnes âgées au Chili : politiques publiques et expériences des aidants familiaux


  • Résumé

    Dans le contexte de vieillissement de la population, un déclin potentiel du nombre des aidants familiaux et le déficit de care qui en résulte, la prise en charge des personnes âgées est restée un sujet presque invisible pour les politiques publiques et la recherche au Chili. Le gouvernement chilien a commencé à prêter attention au sujet, mais beaucoup reste à faire pour une bonne prise en charge. Cette thèse adopte le point de vue des aidant-e-s qui consacrent leur vie à aider un parent âgé en perte d’autonomie. Le care est abordée dans une perspective microsociologique en explorant la vie quotidienne et les dimensions qui façonnent l'intensité des expériences de ceux qui prennent en charge un parent âgé. Cette thèse aborde aussi le niveau des politiques du care, en décrivant et analysant comment le care aux personnes âgées est distribué au Chili et le rôle du gouvernement dans cette responsabilité. L'étude identifie les principales étapes de cette politique, ainsi que les défis à relever pour les gouvernements pour garantir une répartition plus équitable du care aux personnes âgées. Pour l’aspect macro, la thèse utilise des méthodes mixtes. Elle s'appuie sur l’analyse secondaire de données nationales disponibles, une revue de la littérature et des entretiens réalisés avec des informateurs clés. Pour étudier le care dans une perspective micro, cette thèse adopte une méthodologie qualitative en profondeur. La thèse souligne que la répartition sociale du care aux personnes âgées au Chili, en dépit des efforts déployés par le gouvernement pour le soutenir, continue de relever d’un régime de « familialisme par défaut ». Ceci signifie que la responsabilité est assumée presque exclusivement par les familles et par les femmes, avec des implications importantes pour les inégalités de genre et les inégalités sociales. La thèse explicite en quoi être aidant d'un proche âgé est une expérience complexe. L'intensité de cette expérience est en partie déterminée par les tâches spécifiques qu'ils accomplissent et le temps qu'ils consacrent aux care mais son intensité est aussi largement modulée par leur histoire personnelle, leurs relations avec les personnes âgées et leurs autres proches, par la façon dont ils perçoivent leur rôle d’aidants et leurs attentes en matière de care. L'intensité de l'expérience du care est alors le résultat d'une combinaison de facteurs objectifs, de contextes différents et de perspectives subjectives présidés par la dimension émotionnelle du care.


  • Résumé

    In the context of an ageing population, a potential decline of family caregivers and the resulting potential care deficit, elderly care has remained an almost invisible subject for public policy and research in Chile. The Chilean government has begun to pay attention to the issue of elderly care, but it is currently moving too slowly. This thesis unveils the voices of the carers who dedicate their lives to providing care to an elderly relative. It studies care from a micro perspective by exploring the daily lives of caregivers and the intensity of their care experience. This thesis also studies care from a macro perspective, describing and analysing how elderly care is distributed in Chile and the government’s role in this responsibility. The study identifies the major steps taken, as well as the challenges that lie ahead with a stronger governmental role and a fairer distribution of elderly care. To study care from a macro perspective, the thesis uses a mixed methods approach. It relies on large-scale surveys, on a literature review and interviews with key informants. To study care from a micro perspective this thesis adopts an in-depth qualitative methodology. The thesis finds that the Chilean social distribution of elderly care, despite all policy efforts to support elderly care, remains drawn towards a “familialism by default” care regime. This means that the social responsibility for elderly care is taken up almost exclusively by families, and by women therein, with important implications for gender and social inequality. The study also finds that caring for an elderly parent is a complex experience. The intensity of the care experience is partly determined by the specific tasks caregivers carry out and the amount of time they spend on care, and it is largely shaped by their personal history, their relationships with the elderly and their other relatives, from how they perceive their caring role and their expectations of care. The intensity of the care experience is then the result of a combination of objective factors, different contexts and subjective perspectives adjudicated by the emotional dimension of the care.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.