ARAVU (AGE-RAGE et Vasculopathie Urémique) - Rôle de l’interaction AGE-RAGE dans un modèle de vieillissement vasculaire : la vasculopathie urémique.

par Jérémy Ortillon

Thèse de doctorat en Médecine - STS

Sous la direction de Fatouma Touré-Diabira.

Soutenue le 22-12-2017

à Reims , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences Fondamentales et Santé (Reims, Marne) , en partenariat avec MEDYC - Matrice Extra-cellulaire et DYnamique Cellulaire (laboratoire) .

Le président du jury était Philippe Gillery.

Le jury était composé de Ziad Massy, Nathalie Hezard, Patrick Lacolley.

Les rapporteurs étaient Stéphane Burtey, Frédéric Jaisser.


  • Résumé

    Les évènements cardiovasculaires sont la première cause de mortalité chez les patients insuffisants rénaux chroniques. Ces complications font suite à des modifications structurelles et fonctionnelles de la paroi vasculaire regroupées sous le terme de vasculopathie urémique. Parallèlement à ces modifications vasculaires, l’urémie s’accompagne d’une accumulation de substances non épurées par le rein appelées toxines urémiques, telles que les produits de la glycation avancée (AGEs) ou les ligands de RAGE. Ces toxines peuvent interagir avec leur récepteur, RAGE, qui est pro- inflammatoire et impliqué dans le remodelage artériel. Cette thèse a consisté en l’étude, chez la souris, du rôle de l’accumulation des ligands de RAGE et de leur interaction avec celui-ci dans le développement de l’athérosclérose, des calcifications vasculaires et de la thrombose artérielle au cours de l’insuffisance rénale chronique (IRC). Dans un premier temps, nous avons montré que l’IRC conduisait à une accumulation des AGEs et des ligands de RAGE sériques et tissulaires, ainsi qu’une augmentation de l’expression de RAGE au sein de la paroi vasculaire participant à la formation des plaques d’athérome. Dans un second temps, nous avons démontré que RAGE participait aux calcifications vasculaires favorisant l’expression de co-transporteur de phosphate inorganique (Pit-1), induisant la différenciation des cellules musculaires lisses en cellules « osteoblast-like ». Enfin, nous avons montré que RAGE participait à la formation d’un thrombus artériel dû à une hyperactivité plaquettaire. En conclusion, cette thèse a permis de renforcer le concept que l’axe ligands de RAGE/RAGE est un acteur important dans la vasculopathie urémique.

  • Titre traduit

    ARAVU (AGE-RAGE and Uremic vasculopathy) - Role of the AGE-RAGE interaction in a model of vascular aging : uremic vasculopathy.


  • Résumé

    Cardiovascular events are the primary cause of morbidity and mortality in chronic kidney disease patients. These complications are due to structural and functional changes in the vascular wall named uraemic vasculopathy. Alongside these vascular changes, uremia is accompanied by the retention of various solutes that are normally excreted by the kidneys called uremic toxins, such as the products of advanced glycation (AGEs) or the ligands of RAGE. These toxins may interact with their receptor, RAGE, which is pro-inflammatory and involved in arterial remodeling. The aim of this thesis was to study, in mice, the role of the accumulation of RAGE ligands and their interaction with it in the development of atherosclerosis, vascular calcification and arterial thrombosis in chronic renal failure (CKD). Initially, we showed that CKD leads to an accumulation of serum and tissue AGEs and RAGE ligands, as well as an increase in RAGE expression in the vascular wall involved in atheroma plaque formation. Secondly, we have demonstrated that RAGE is involved in vascular calcification promoting the expression of inorganic phosphate cotransporter (Pit-1), inducing the differentiation of smooth muscle cells "osteoblast-like". Finally, we showed that RAGE participated in the formation of arterial thrombus due to platelet hyperactivity. In conclusion this thesis consolidates that RAGE-RAGE ligands axis is an important actor in uremic vasculopathy.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne (Bibliothèque électronique). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.