L’invention du protomartyr Étienne : sainteté, pouvoir et controverse dans l’Antiquité (Ier-VIe s.)

par Damien Labadie

Thèse de doctorat en Histoire des religions et anthropologie religieuse

Sous la direction de Muriel Debié et de Rémi Gounelle.

Soutenue le 11-12-2017

à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de École doctorale de l'École pratique des hautes études (Paris) , en partenariat avec École pratique des hautes études (Paris) (Établissement de préparation de la thèse) et de Laboratoire d’études sur les Monothéismes (Paris) (laboratoire) .


  • Résumé

    Cette étude s’efforce de comprendre de quelles manières la figure biblique d’Étienne (Actes 6-8) s’est transmise et a été reçue dans le christianisme des six premiers siècles de notre ère. Du texte des Actes des apôtres à la translation de ses reliques à Rome en 589, notre enquête tente de saisir les mécanismes conduisant à la construction d’Étienne comme un saint dont le culte fut central dans l’histoire du christianisme. Nous nous attachons en particulier à l’étude des diverses formes que son culte a revêtues après la découverte de ses reliques, en Palestine au ve siècle, et de sa rapide diffusion en Méditerranée orientale et occidentale. À cette fin, nous examinerons l’ensemble des pièces du dossier hagiographique d’Étienne à la lumière des recherches les plus récentes sur le culte des saints, l’hagiographie et l’histoire de la Palestine dans l’Antiquité tardive. Au terme de cette étude, nous espérons surtout exposer les motivations idéologiques de l’usage des reliques du saint dans un contexte où s’entrecroisent controverses doctrinales, topographie sacrée, antijudaïsme et construction de la mémoire chrétienne.

  • Titre traduit

    The invention of the Protomartyr Stephen : Holiness, Power and Controversy in Antiquity (I-VI c.)


  • Résumé

    This study aims at understanding in what ways the biblical figure of Stephen (Acts 6-8) was transmitted and received in Christianity during the first six centuries of our era. From the text of the Acts of the apostles to the translation of his relics to Rome in 589, our investigation attempts to grasp the mechanisms that led to the construction of Stephen as a saint whose cult was central in the history of Christianity. In particular we shall concentrate on the various forms of his cult that appeared after the discovery of his relics, in Palestine in the vth century, and on its rapid spreading in the eastern and western parts of the Mediterranean. With this aim in view, we shall examine all the documents of the hagiographical dossier of Stephen in the light of the most advanced research on the cult of saints, hagiography and the history of Palestine in Late Antiquity. At the end of this study, we hope, above all, to expound the ideological motives of the use of the saint’s relics in a context in which doctrinal controversies, sacred topography, antijudaism and construction of the Christian memory intersect.

Accéder en ligne

bibliorespect


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : PSL. EPHE. Thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.