Analyse des pratiques d'intégration verticale par les entreprises du luxe en France et en Italie. Illustration dans le secteur textile-habillement-cuir

par Franck Delpal

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Sophie Meritet.

Soutenue le 28-06-2017

à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de Ecole doctorale de Dauphine (Paris) , en partenariat avec Laboratoire d’Economie de Dauphine (Paris) (laboratoire) et de Université Paris-Dauphine (Etablissement de préparation de la thèse) .

Le président du jury était Anna Creti-Bettoni.

Le jury était composé de Anna Creti-Bettoni, William James Adams, Olivier Bouba-Olga, Pascal Morand.

Les rapporteurs étaient William James Adams, Olivier Bouba-Olga.


  • Résumé

    Contrairement au mouvement d’externalisation constaté depuis plusieurs décennies dans le secteur textile-habillement-cuir, les entreprises appartenant au segment du luxe affichent un degré d’intégration verticale de plus en plus poussé. Ce travail de thèse s’attache à mettre en lumière les causes et les conséquences de cette stratégie en mobilisant les concepts et les méthodes de l’économie industrielle.Le fonctionnement spécifique de l’industrie du luxe nous amène à privilégier une approche micro-économique basée sur des données qualitatives et quantitatives recueillies sur 21 entreprises, ainsi que des modèles économétriques menées sur 18 d’entre elles.Cette thèse montre que la stratégie d’intégration verticale mise en œuvre par les entreprises répond en premier lieu à une recherche d’efficience productive et de captation de rente. Elle a eu pour effet de renforcer les barrières à l’entrée existantes sur le segment du luxe et contribué à accroître les performances des acteurs installés.

  • Titre traduit

    Vertical Integration by luxury firms in France and Italy. Illustration in the textile-clothing-leather sector


  • Résumé

    Unlike the outsourcing trend stated during the last decades in the textile-apparel-leather sector, luxury-fashion firms show in increasing degree of vertical integration. This thesis’ aim is to reveal the objectives and effects of this strategic move using the concepts and methods of industrial economics.The specific behavior of the luxury industry lead us to choose a microeconomic approach, based on quantitative and qualitative data gather on 21 luxury companies, and empirical statistical tests carried out on 18 firms.Results show that the main justification for a greater level of integration is the search for efficiency and rent-seeking strategies. This strategy led to higher barriers to entry on the luxury market and increased performances for installed firms.

Autre version

Analyse des pratiques d'intégration verticale par les entreprises du luxe en France et en Italie. Illustration dans le secteur textile-habillement-cuir


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : PARIS-PSL (Paris). Université Paris-Dauphine. Service commun de la documentation : Thèses électroniques Dauphine.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Analyse des pratiques d'intégration verticale par les entreprises du luxe en France et en Italie. Illustration dans le secteur textile-habillement-cuir
  • Détails : 1 vol. (293 p.)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.