Hétérogénéité, financiarisation et formation des prix dans les marchés dérivés de matières premières

par Edouard Jaeck

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Delphine Lautier.

Soutenue le 23-02-2017

à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de Ecole doctorale de Dauphine (Paris) , en partenariat avec Université Paris-Dauphine (Etablissement de préparation de la thèse) et de Dauphine Recherches en management (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Bertrand Villeneuve.

Le jury était composé de Bertrand Villeneuve, Franck Moraux, Andreas Rathgeber, Rémy Praz.

Les rapporteurs étaient Franck Moraux, Andreas Rathgeber.


  • Résumé

    Les marchés futures de matières premières existent depuis des siècles. Néanmoins, depuis le début du 21e sièle, ,e féveloppement en parallèle de la financiarisation et de marchés futures sur une matière première non-stockable (l’électricité) a bouleversé leur fonctionnement.Les trois essais de cette thèse étudient théoriquement et empiriquement les marchés futures de matières premières dans différentes conditions de fonctionnement.Le premier essai est une étude empirique qui montre l’existence de l’effet Samuelson sur les marchés futures d’électricité. Ce faisant, il montre que le stockage n’est pas une condition nécessaire à l’existence d’un tel effet.Le second essai est un modèle qui montre comment le comportement dynamique des prix d’une matière première stockable sur un marché futures segmenté du reste de l’économie est impacté par ses caractéristiques physiques, et notamment par le coût de stockage.Enfin, le troisième essai est un modèle qui montre que la financiarisation modifie la fonction de partage des risques des marchés futures de matières premières, et ce, quelle que soit la maturité concernée.

  • Titre traduit

    Heterogeneity, financialization and price formation in commodity derivative markets


  • Résumé

    Commodity futures markets have a long history. However, since the beginning of the 21st century, both the financialization process and the development of futures markets on a non-storable commodity (the electricity) have shake up their functioning.The three essays of this thesis study theoretically and empirically commodity futures markets in different situations of functioning.The first essay is an empirical study that shows that the Samuelson effect exists on electricity derivative markets. As a consequence, it shows that storage is not a necessary condition for such an effect.The second essay is a model that shows how the dynamic behavior of storable commodity prices on a segmented futures market is affected by its physical characteristics, and more precisely by the cost of storage.Further, the third essay is a model that shows that financialization changes the risk sharing function of commodity futures markets, whatever the concerned maturity.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : PARIS-PSL (Paris). Université Paris-Dauphine. Service commun de la documentation : Thèses électroniques Dauphine.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.