Protectionnisme, concurence, gouvernance et institutions en Polynésie française

par Jean-François Gay

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Bernard Poirine.

Soutenue le 18-09-2017

à Polynésie française , dans le cadre de École doctorale du Pacifique (Faaa) , en partenariat avec Université de la Polynésie française (laboratoire) .


  • Résumé

    Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, le monde a connu une forte augmentation des échanges internationaux. Cette forte ouverture des économies a permis de mettre en lumière les bénéfices globaux qui pouvaient être obtenus pour une économie lorsqu'elle s'ouvrait à l'extérieur.De facto, cette période de hausse des échanges internationaux a donc vu l'abandon du protectionnisme dans un grand nombre de pays qui ont choisi de s'ouvrir à l'extérieur (Chine, Corée du Sud, etc). Comment expliquer alors que certains pays continuent d’appliquer des barrières tarifaires et non tarifaires importantes alors que les faits ont montré la sous-efficacité quasi systématique d'une économie fermée ? L'un des arguments qui a pu être avancé concernant les Petites économies insulaires (PEI) est que, étant donné la petite taille du marché domestique, il fallait protéger les producteurs locaux car ils ne pouvaient bénéficier d'économies d'échelle et de ce fait, ils ne pouvaient être compétitifs par rapport aux produits importés.


  • Résumé

    Since the end of the Second World War, the world has seen a sharp rise in international trade. This strong opening of economies has made it possible to highlight the global benefits that could be obtained for an economy when it opened up outside. De facto, this period of increase in international trade has therefore seen the abandonment of protectionism in a large number of countries that have chosen to open up outside (China, South Korea, etc.). How can one explain why some countries continue to apply significant tariff and non-tariff barriers when the facts have shown the almost systematic under-efficiency of a closed economy? One of the arguments that has been made about Small Island Economies (PEI) is that, given the small size of the domestic market, local producers had to be protected because they could not benefit from economies of scale and from this In fact, they could not be competitive with imported products.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de la Polynésie française. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.