L'effet de levier dans la reconversion des friches militaires dans le cadre du renouvellement urbain en France

par Stéphanie Lotz

Thèse de doctorat en Aménagement de l'espace, Urbanisme

Sous la direction de Sonia Guelton.

Soutenue le 13-01-2017

à Paris Est , dans le cadre de École doctorale Ville, Transports et Territoires (Champs-sur-Marne, Seine-et-Marne ; 2015-....) , en partenariat avec Lab'Urba (Champs-sur-Marne, Seine-et-Marne) (laboratoire) et de LAB'URBA / LAB'URBA (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Claude Driant.

Le jury était composé de Sonia Guelton, Aurelie Delage.

Les rapporteurs étaient Edith Fagnoni, Didier Paris.


  • Résumé

    Dans un contexte de réforme générale des politiques publiques et d’adaptation de l’outil de Défense aux nouvelles contraintes géostratégiques, Les friches militaires sont de plus en plus nombreuses.Alors que la ville, autrefois gourmande d’espace foncier sur ses franges, s’efforce aujourd’hui de rationnaliser la trame urbaine dans une logique de développement durable, elle s’intéresse davantage à ses espaces délaissés et tente de mettre en place une logique de reconversion qui puisse s’appliquer toutes ces friches, quelle que soit la nature de leurs activités initiales. Parmi ces sites en attente de reconversion, les fiches militaires urbaines pourraient offrir de réelles opportunités dans le cadre de r requalification et ainsi participer au renouvellement urbain.L’objectif de ce travail est double : il s’agit d’envisager dans quelle mesure la friche militaire urbaine peut être banalisée dès lors que son activité initiale a cessé. Ensuite, à la lecture des résultats de la reconversion dans le cadre d’un quatrième temps de la friche, il s’agit déterminer si la requalification d’une friche militaire urbaine peut avoir un effet levier pour une ville ou une région.Cinq terrains d’étude sont analysés afin de répondre à ces questions

  • Titre traduit

    Positiv economical effects of the reconversion of depraved military sites in France


  • Résumé

    In a context of general reform of public policies and of adaptation of the tool of Defence to new geostrategical pressures, Military brownfields are growing.In the past, the city used easily the land space on its fringes. While it is today trying to rationalize the urban network in the frame of sustainable development, it is more interested in its derelict lands and it tries to set up a logic of urban regeneration which could be applied to all these wastelands, whatever is the nature of their initial activities. Among these waiting of renewal sites, the urban military wastelands could give real opportunities as part of regeneration and so participate to the urban renewal.The objective of this thesis is twofold: It is to consider how the military urban brownfields can be unmarked since their initial activity has ceased. Then, by reading the results of the regeneration with the fourth time of wastelands, it is about to determine if the regeneration of an urban military brownfields can have a leverage effect for a city or region.Five study sites are analyzed to answer these questions


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.