La zone d'activité logistique comme levier de développement économique des territoires

par Nathan Bounie

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Corinne Blanquart.

Soutenue le 27-09-2017

à Paris Est , dans le cadre de École doctorale Ville, Transports et Territoires (Champs-sur-Marne, Seine-et-Marne ; 2015-....) , en partenariat avec Laboratoire Systèmes Productifs, Logistique, Organisation des Transports, et Travail (laboratoire) et de Systèmes Productifs- Logistique- Organisation des Transports et Travail / IFSTTAR/SPLOTT (laboratoire) .

Le président du jury était Michel Savy.

Le jury était composé de Corinne Blanquart, Martin Koning, Ann Verhetsel, Jean-Louis Coster.

Les rapporteurs étaient Nathalie Fabbe-Costes, Bernard Pecqueur.


  • Résumé

    Les activités logistiques sont des leviers de la performance des systèmes productifs ainsi que d’importants générateurs d’emplois. Néanmoins, par les flux qu’elles impliquent ainsi que par les fixités qui la soutiennent (infrastructures, équipements, bâtiments, etc.), ces activités sont des sources de nuisances pour les territoires. Afin d’attirer les activités logistiques tout en limitant leurs nuisances, les acteurs publics – particulièrement locaux – y déclinent un certain nombre d’outils de régulation. Une politique publique est particulièrement mobilisée à cet effet, encouragée par l’exigence de report modal qu’implique le nouveau référentiel guidant l’action publique fondé sur la durabilité : la zone d’activité logistique, zone économique avec ses équipements propres aménagée en vue d’accueillir des activités logistiques.Cette thèse s’intéresse à l’articulation entre ces politiques d’aménagement et les dynamiques de développement économique des territoires. La première partie de ce travail met notamment en évidence trois rôles distincts que peuvent jouer ces zones d’activité logistique, deux rôles externes directs et indirects, et un rôle interne. Par la mobilisation de différentes méthodes et données originales, la deuxième partie de ce travail vise à tester la validité empirique de ces rôles. Le résultat majeur de ce travail de thèse est qu’en raison de la nature de l’activité logistique – qui s’inscrit dans des chaînes et des réseaux élargis – les retombées économiques indirectes imputables aux zones d’activité logistique sont relativement faibles

  • Titre traduit

    The logistics center as a leverage for regional economic development


  • Résumé

    Logistics activities are fundamental leverages for the productive systems’ efficiency, but also create a lot of jobs. However, logistics activities induce negative externalities: first, by the flows created by these activities, then by the facilities supporting it (infrastructures, equipment, buildings, etc.). To attract logistics activities, while reducing negative externalities, local public authorities use a certain number of regulatory tools. To that extent, a public policy is mostly used, pushed forward by modal report necessity linked with sustainable development: the logistics center, which is an area equipped in order to host logistics activities.This thesis focuses on the articulation between planning policies and regional economic development. The first part brings to light different roles played by logistics centers: two external roles, direct and indirect, and one internal. By using original methods and data, the second part of this thesis aims to test the validity of these different roles. The major result of this work is that by nature of logistics activities – which take part in enlarged chains and networks – the wider economic impacts of logistics centers are low


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.