Hausse des prix immobiliers et accessibilité économique des logements neufs : L'accroissement normatif a-t-il participé à exclure les plus modestes des logements les plus récents ?

par Lucile Bavay

Thèse de doctorat en Aménagement de l'espace, Urbanisme

Sous la direction de Jean-Claude Driant.

Soutenue le 20-03-2017

à Paris Est , dans le cadre de École doctorale Ville, Transports et Territoires (Champs-sur-Marne, Seine-et-Marne ; 2015-....) , en partenariat avec Lab'Urba (Champs-sur-Marne, Seine-et-Marne) (laboratoire) et de LAB'URBA / LAB'URBA (laboratoire) .

Le président du jury était Sonia Guelton.

Le jury était composé de Jean-Claude Driant, Sylvain Guerrini, Fanny Bugeja.

Les rapporteurs étaient Annette Groux, Xavier Desjardins.


  • Résumé

    Alors qu’il semble acquis par la plupart des acteurs de la construction et du logement que l’évolution de la réglementation a joué un rôle non négligeable dans la hausse des prix des logements neufs au cours des années 2000 en France, cette thèse se propose d’interroger le lien entre accroissement des prix, renforcement normatif et accessibilité économique des logements neufs pour les ménages modestes. Autrement dit, ces logements à haute valeur réglementaire sont-ils devenus trop chers pour accueillir les plus modestes d’entre nous ? Dans une démarche plus empirique que théorique, notre recherche consiste en la construction d’un faisceau d’indices permettant d’éclairer cette question à partir d’exploitations statistiques, de monographies et d’entretiens avec les acteurs de la construction.Nous nous attachons à étudier les mécanismes de fixation des prix des logements neufs à la vente et à la location, leur évolution brute et en lien avec les revenus des ménages, ainsi que la comparaison avec le prix des logements anciens. Après avoir retracé l’évolution de la réglementation dans le logement, un recensement des surcoûts évalués dans la littérature fait le jour sur la faiblesse des arguments appuyant la thèse d’une hausse des prix induite par le renforcement réglementaire au cours des années 2000. C’est pourquoi nous tentons de mesurer scientifiquement l’impact de la réglementation sur les prix de revient et les prix de vente des logements en faisant notamment appel à la modélisation hédonique et à des monographies. Bien que, finalement, la réglementation ne semble pas avoir été l’un des déterminants majeurs de l’accroissement des prix des logements neufs, la question de leur accessibilité économique continue à se poser. L’étude du peuplement des logements neufs, de son évolution et du cas particulier de la représentation des ménages modestes au sein de ce parc éclaire cette question

  • Titre traduit

    Rise in house prices and affordability of new housing in France : Did the normative growth contribute to exclude the low-income households from new housing ?


  • Résumé

    While it appears to be common knowledge that regulatory developments in the construction sector contributed to increase prices for new housing in the 2000s in France, this thesis questions the seemingly causal link between construction regulation and housing prices, and explores its impact for low-income households. Using a more empirical than theoretical methodology, our research consists of building a body of evidence to clarify this question on the basis of statistical evaluation, monographs and interviews with stakeholders in the construction sector.In this perspective we intend to determine the pricing mechanism for new housing, whether for rent or for sale, and explore the price development against households incomes and compare their value with old housing. After setting out the successive evolutions of housing regulation, our literature review, which in particular highlights evaluated additional costs, proves that increase in housing prices is not directly related to regulation. Our research will try to scientifically measure the impact of these new regulations on prediction and purchase prices through the use of hedonic regressions. Although we argue regulation has not been one of the principal determinants of the price increases of new housing, factors affecting their affordability remains an open question. We propose to study the evolution of the new housing population, with particular attention to the low income households


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.