Performance analysis of the tourism sector : empirical studies

par Papangkorn Kongmanwatana

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Nicolas Peypoch et de Laurent Botti.

Le président du jury était François de Grandpré.

Le jury était composé de Nicolas Peypoch, Laurent Botti, François de Grandpré, Yasuo Ohe, Sylvain Petit, Olga Goncalves.

Les rapporteurs étaient François de Grandpré, Yasuo Ohe.


  • Résumé

    Le tourisme a été généralement défini comme le voyage d'une personne à une destination pour y faire une escale avant de revenir à son milieu d'origine. La perception d'une destination est donc au centre de l’étude lors de l'examen de laproposition du tourisme expliqué dans le cadre de cette thèse. Mais la perception de la destination a aussi des caractéristiques très difficiles. Afin de vérifier cela, nous devons considérer ce que le marketing des professionnels et des chercheurs ont apporté. Metelka (1990, p.46) et Vukonic (1997) ont défini une destination comme “un lieu géographique où les gens peuvent séjourner », tandis que Gunn (1994) explique une destination comme une zone géographique "suffisamment développé pour répondre aux objectifs de voyageurs" (Gunn, 1994, p.27). De ce point de vue, les destinations touristiques peuvent être associées soit à un pays ou soit à un (ou plusieurs) région, une ville ou des sites touristiques ; la destination est une notion géographique ou spatiale qui est d'abord définie par ses propres visiteurs. Dans la condition où le lieu n’est pas familier au touriste, l'endroit ne peut pas être considéré comme destination. Cependant, de nombreuses questions sont abordées dans la présente thèse pour comprendre comment une place peut devenir ensuite une destination, ainsi que les implications de cette transformation.


  • Résumé

    Firstly, tourism has been defined as a journey of an individual to a destination for a stopover, then return to his/her origin environment. The perception of a destination is therefore at a centre, considering the tourism proposition explained here. Above and beyond this, the perception of a destination also has significantly difficult characteristics. To verify this, we have to consider what marketing professionals and researchers bring to it. Metelka (1990, p.46) describes a destination as "the geographic location to which someone travels." Vukonic (1997) also relates the term to that factor whereas Gunn (1994) explains a destination is recognised by the travel market as a geographical area "sufficiently developed to meet the objectives of travellers" (Gunn, 1994, p.27). From this standpoint, tourist destinations may have the scope of being a country or (one or more) region, city or an exact site. The destination is a geographical or spatial notion that is first definedby its visitors. In the condition that no stranger visits a place, that place cannot be deliberated as a destination. This image gives the impression of asserting the obvious. However, many issues are discussed in this paper for a place tosubsequently become a destination, as well as the implications of this transformation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Droit et Sciences économiques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.