Des femmes dans la direction des clubs de judo : "plafond de verre" et rapports sociaux de sexe dans l'Espace Catalan Transfrontalier

par Eva Leglise

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Martina Camiade Boyer et de William Gasparini.

Soutenue le 09-10-2017

à Perpignan , dans le cadre de École Doctorale INTER-MED (Perpignan) , en partenariat avec Centre de Recherche sur les Sociétés et Environnements en Méditerranées (Perpignan) (laboratoire) et de Centre de Recherche sur les Sociétés et Environnements en Méditerranées / CRESEM (laboratoire) .

Le jury était composé de Sylvain Ferez, Nuria Vergés Bosch, Fabienne Durand.

Les rapporteurs étaient Sylvain Ferez, Nuria Vergés Bosch.


  • Résumé

    Depuis quelques années, les gouvernements successifs et les organisations sportives nationales et internationales développent des politiques volontaristes en matière d'égalité et de parité dans le sport. Quel est l'effet réel de ces dispositifs, mesures et recommandations ? Menée conjointement dans le département des Pyrénées-Orientales (Languedoc-Roussillon) et au sein de la Communauté autonome de Gérone (Catalogne), notre étude s'intéresse à l'accès des femmes bénévoles aux postes à responsabilités dans le mouvement sportif local. Utilisant les résultats d'une enquête de terrain dans l’Espace Catalan Transfrontalier, cette thèse propose d'analyser la place et l'expérience des femmes dirigeantes dans les clubs de judo. La comparaison nous semble pertinente sur les plans scientifique et politique parce qu'elle nous permet de saisir les continuités culturelles à propos des rapports sexués dans le sport mais également les variations liés aux contextes nationaux et aux effets des politiques publiques. A partir de monographies de club de l'espace catalan choisis de part et d'autre de la frontière, nous tenterons de décrire les postes occupés, les parcours de dirigeantes mais également les freins à leur investissement bénévole. Il s'agira ainsi non seulement de comparer la manière dont ces femmes ont atteint leurs positions de « pouvoir » (carrières, vie de famille, capital sportif, fonctionnement des clubs...), mais également de saisir la manière dont elles perçoivent l'exercice de leurs fonctions. Dans une pratique de compétition fortement associée aux valeurs de virilité, comment des femmes arrivent à percer le « plafond de verre » ? Dans quelle mesure peut-on parler de domination masculine ? Peut-on distinguer des facteurs facilitateurs selon le pays d'origine ou, au contraire de freins identiques ?Cette thèse propose finalement de coupler l'analyse des rapports sociaux de sexe dans les clubs sportifs et celle de la comparaison pour mieux comprendre les effets respectifs des contextes politico-institutionnel sur le fait social étudié.

  • Titre traduit

    Of women in judo clubs management : glass ceiling and gender social relationships in the Catalan cross-border area


  • Résumé

    For the past few years, successive governments and national sports associations have developed a proactive policy as regards equality and parity in sports. What is the real impact of these schemes, actions and recommendations? Jointly carried out in the Pyrénées-Orientales (French region of Languedoc-Roussillon) and within the Autonomous Community of Gerone (Calalonia), our study concentrates on volunteer women’s access to positions of responsibility in local sports clubs. Using the results of a field study made in the Catalan cross-border area, this thesis provides a comprehensive assessment of the position and experience of women leaders in judo clubs. We consider that this comparison is relevant both on scientific and political levels since it allows to understand cultural continuities of gender relations in sports. Moreover, we will also consider the differences linked to the national background and to the consequences of public policies. From monographs of clubs chosen on both sides of the border, we will try and describe the positions and career paths of women managers, but also how their volunteer investment was sometimes held back. In this respect, not only we will compare how these women have reached their leading positions (career, family life, sport capital, clubs operation…) but also we will understand how they themselves consider their duties. Given a fierce competition strongly associated with the values of virility, how do women succeed in breaking the glass ceiling? Is it possible to distinguish between enabling factors or identical brakes, according to the country?Eventually, this thesis provides a combined analysis of gender social relations in sports clubs and a comparison to better understand the respective consequences of political and institutional contexts on the purpose of this study.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Lettres et Sciences humaines.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.