La prévention les risques psychosociaux chez les enseignants du second degré public

par Stéphane Pounchou-Guilhamot

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Véronique Pilnière.


  • Résumé

    La prévention des risques psychosociaux (RPS) est une question largement débattue dans les organisations aujourd’hui. Le corps enseignant ne fait pas exception. Malgré certaines actions mises en œuvre pour traiter ce problème chez les enseignants, le constat reste celui de la faible efficacité de ces démarches. Il se pose donc la question des conditions nécessaires à la mise en œuvre d’une prévention primaire effective des RPS chez les enseignants. Notre travail se centre sur le cas des enseignants du second degré public. Celui-ci a l’ambition d’apporter des éléments de réponse à cette question.Pour cela, à partir de la littérature, nous avons approfondi les différentes approches mobilisées pour la prévention des RPS. Nous faisons le constat que ces approches sont essentiellement individuelles, c'est-à-dire centrées sur l’enseignant comme facteur explicatif en lui-même des RPS : le système considéré se résumant alors aux éléments « enseignant-élèves ». De notre point de vue, cette représentation du système considéré est réductrice. Nos réflexions nous amènent à envisager le système sous le prisme de la pensée complexe. Nous proposons donc un nouveau système, dans lequel l’enseignant n’est qu’un élément parmi d’autres.Nous avons été amené à expérimenter ce système complexe sur le terrain. L’enquête menée, essentiellement qualitative, a consisté à approcher, puis à analyser, les représentations des acteurs en interactions. Cette expérimentation nous a conforté dans l’idée que la prévention des RPS doit s’envisager dans un système complexe dont l’enseignant fait partie. Il se dégage de nos résultats des préconisations qui amènent chacun des éléments du système à jouer un rôle actif pour une prévention primaire effective des RPS.

  • Titre traduit

    Preventing job-related psycho-social risks among teachers in public secondary schools


  • Résumé

    Preventing psycho-social risks is a widely-discussed issue in organizations. Teachers are no exception. Even though there have been some actions to tackle this problem among teachers, they have hardly been efficient. Thus, we may wonder what the conditions to set up an efficient primary prevention of psycho-social risks among teachers are. Our study will focus on public secondary school teachers. We aim at suggesting answers to this question. To do so, we have started from literature and analysed the strategies of preventing psycho-social risks among teachers. We have realized that these strategies are mainly individual, that is to say they focus on the teacher as, per se, the explanatory factor of psycho-social risks – taking into account a system narrowed down to the “teacher-students” elements only. From our perspective, this view is simplistic. Our reflection leads us to consider the system through complex thought. Consequently, we suggest a new system in which the teacher is one element among many others.We had to experiment this complex system on the ground. Our investigation, which was mainly qualitative, has consisted in approaching and then analysing the perceptions of the interacting actors. This experiment confirmed that preventing psycho-social risks has to be considered in a complex system which the teacher is part of. We argue that each element of this system has to play an active role in order to achieve an efficient primary prevention of psycho-social risks.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Pau-SCD-Bib. électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.