La caractérisation du pilotage patrimonial public local. Modélisation et analyse des pratiques des collectivités locales françaises

par Yoann Queyroi

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de David Carassus.

Soutenue le 28-06-2017

à Pau , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales et humanités (Pau) .


  • Résumé

    La gestion patrimoniale est devenue un sujet de préoccupation de plus en plus sensible pour les organisations publiques locales, en réponse à un contexte contraint. Nécessaire, mais peu étudiée, l’optimisation de la gestion patrimoniale locale est ainsi un sujet d’étude privilégié. Dans ce sens, cette recherche doctorale vise à mieux connaître la gestion patrimoniale publique locale, à en caractériser les outils et les modes d’organisation, et à déterminer des leviers d’optimisation, au regard de l’analyse des pratiques locales actuelles.A cette fin, dans une première partie, théorique et conceptuelle, cette recherche doctorale propose un cadre d’analyse de la gestion du patrimoine en tant que levier de performance des collectivités locales. Ainsi, elle s’appuie sur les théories du contrôle, en distinguant les logiques de surveillance et de pilotage, en les adaptant à la gestion du patrimoine. Nous dégageons ensuite une définition de la performance patrimoniale dans une logique multidimensionnelle. Au final, un modèle de recherche est proposé, consacré à l’étude des outils et modes d’organisation de la gestion du patrimoine public à l’échelle locale.La seconde partie de cette recherche doctorale permet, elle, de confronter notre modèle de recherche à notre terrain, à savoir les collectivités locales françaises. Pour ce faire, deux méthodologies complémentaires sont mobilisées, quantitative puis qualitative. Les résultats de ces études nous permettent d’enrichir la littérature sur ce point, mais aussi de valider notre grille exploratoire. Nous caractérisons aussi les outils de gestion du patrimoine local, comme sous dimensionnés, plutôt court-termistes, destinés à des acteurs opérationnels, et enfin plutôt tournés vers une finalité́ d’administration de biens. D’autre part, l’organisation de la fonction patrimoine au sein des collectivités locales semble assez hétérogène, laissant apparaître plusieurs faiblesses en matière de structuration, de circulation des informations, ou encore de coordination entre les acteurs. Au final, ces résultats ouvrent d’importantes perspectives managériales, en matière de gestion patrimoniale, en réponse à un contexte actuel contraint.

  • Titre traduit

    The characterization of real estate management. Modeling and analysis of french local authorities practices


  • Résumé

    For local authorities, real estate management has become a growing concern due to a changing environment. Consequently, for the past few years, local public organizations have tried to bring about some change in the way they manage real estate. In that sense, this study aims at proposing a framework for the analysis of the innovation of the local public real estate management by relying on conceptual elements. Then, through a quantitative and qualitative methodology, we analyse the relevance of the theoretical and conceptual models to describe the real estate management innovations implemented by local authorities. In the end, we observe the necessity of the evolution of local practices that are considered too elementary.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.