Agentivité et accompagnement : (se) former à la disponibilité en mode « Auto » et « Transe ». Analyse du discours de deux professionnels et deux bénévoles formateurs en Français Langue Étrangère auprès de public Émigré/Immigré.

par Lala Ramilison Managau

Thèse de doctorat en Sciences de l'éduction

Sous la direction de Frédérique Lerbet-Séréni et de Cécile Goï.

Le jury était composé de Cécile Goï.


  • Résumé

    D’une problématique dont l’inscription s’oriente sur le processus lié à l’appréhension d’une puissance formative, cette recherche, menée sur les formateurs du Français Langue Étrangère, d’intégration et d’insertion, est à l’épreuve de sa contribution à une formation à la disponibilité, en écho aux enjeux de l’accueil de l’altérité que le projet démocratique ceint. Nous supputons que la donation de sens, à décrypter à travers l’expérience de la narration de soi, comme expérience dialogique de la pratique professionnelle, concourt à l’élucidation de cette puissance d’agir, dont le motif est l’autonomie formante. Le montage théorique invite à circonscrire le contexte de ces formateurs. La vocation y est heurtée par un mal de reconnaissance que les injonctions d’autonomie des cordées managériales accentuent. De cela, une ouverture à une théorisation de l’agent, approchée par l’agentivité, permet, à travers la trilogie qu’est l’épreuve, le déséquilibre et la transgression, de se rapprocher de cette autonomie formante recelée dans la puissance d’agir, notamment, ici pour nous, dans les taches d’accompagnement. Puis de la piste d’une formation en mode « Auto » et « Transe », comme voie transitique et sacrale en faveur d’une disponibilité que l’autorité mystérieuse insuffle, l’autonomie formante s’adjoint à une puissance de l’intérieur (in-puissance).Le cadre épistémologique de la recherche, empruntant le chemin de la complexité et du paradoxe, s’affilie à celui de la phénoménologique. Comme il s’agit d’éclairer des portées de l’expérience, l’approche méthodologique axe sa démarche sur la personne. Ainsi le corpus du terrain est constitué de quatre entretiens non-directifs. Ils sont formateurs dans une structure agréée pour la formation/accompagnement d’émigrés/immigrés dans l’apprentissage de la langue. Deux d’entre eux sont bénévoles, et les deux autres des professionnels. A travers les volets de surface, médian et de profondeur des analyses, les résultats de recherche mettent en exergue les articulations individu/collectif et celles de la singularité/Pluralité dans l’approche du processus de la puissance d’agir issue de la donation de sens et de l’expérience de la narration de l’expérience. Enfin, par le concept d’institution et les imbrications tirées des inter-trans-co-relationnelles, la tentative de totémisation proposée esquisse l’archétype de la singularité et parle de l’Art de se former. Dans la continuité, la modélisation de « L’Ailleurs » avancée suit le mouvement de l’agentivité au nom d’une double disponibilité, la disponibilité à soi et celle à l’autre.

  • Titre traduit

    Agency and accompanying : getting a training on availability on « Auto » and « Trance » mode. Analysis of the speech of two professionals and two volunteers instructing in French as a foreign language to emigrated / immigrated people.


  • Résumé

    Of a set of issues directed towards the process linked to the grasp of an instructing power, this research, conducted on the instructors of French as a Foreign Language for integration, is put to a test by its contribution to a training to disponibilty, matching this way the stakes of greeting otherness such as it is defined by the democratic policy.We reckon that giving a meaning, which is to be found out through the experience of the narration of oneself, as a dialogue experience of the professional practice, contributes to clarifying this power of acting, the motive of which is instructing autonomy.The theoritical montage invites us to define the limits of the context of these instructors. Vocation faces a difficulty of ackowledgment increased by the injonctions of autonomy of the managerial roped teams. Of that, getting open to a theorisation of the agent together with agency, enables, through the trilogy made up of trial, unbalance and infringement, to get close to this instructing autonomy lying in the power of acting, especially, here for us, in the accompanying tasks. Then to the path of a training on « Auto » and « Trance » mode, as a transitory and sacred way in favour of a disponibility inspired by the mysterious authority, the instructing autonomy is added to a power which comes from the inside ( in – power ).The epistemological setting of the research, borrowing the path of complexity and paradox, becomes affiliated to the phenomenological setting. As it is our purpose to enlighten the scopes of the experience, the methodological approach is based on the person. Thus the corpus of practical experience on the ground is made up of four non – directive interviews. They are instructors in a stucture registered for instructing and accompanying emigrated / immigrated people in learning the language. Two of them are professionals and the other two are volunteers.Through the superficial, median and profound angles of the analysis, the results of research highlight the individual / collective links and also the uniqueness / plurality ones in the approach of the process of the power of acting coming from the giving of meaning and from the experience of the narration of the experience.Finally, by the notion of institution and the interlinks drawn from inter – trans – co – relations, the attempt to practise totemism which is put forward outlines the archetype of uniqueness and speaks of the Art to get trained. In the continuity, the modelling of the « Elsewhere » put forward follows the movement of agency on behalf of a double disponibility, the disponibility to oneself and the disponibility to the other.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Pau-SCD-Bib. électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.