La variation socio-phonétique des vibrantes de Soule

par Xantiana Etchebest

Thèse de doctorat en Basque

Sous la direction de Charles Videgain et de Iñaki Gaminde.

Le jury était composé de Iñaki Gaminde.


  • Résumé

    Ce travail montre la variation socio-phonétique de la vibrante /r/ dans la province basque de Soule. La prononciation de cette consonne est en constante évolution et le dialecte souletin ne fait pas exception. Cette évolution a été étudiée suivant la variation diastratique qui nous amène à étudier les changements par le biais de facteurs sociaux.En basque et ici en souletin, il y a deux différentes vibrantes : d’un côté il y a la vibrante battue /ɾ/ et de l’autre la roulée /r/. La première vibrante ne se prononce généralement pas entre deux voyelles en souletin. La seconde en revanche se prononce dans tous les contextes. Mais ces vibrantes connaissent à ce jour deux formes de prononciation à savoir la forme apicale (/r/) et la forme uvulaire (/ʀ/). C’est pour cela que différentes options s’offrent à chaque interlocuteur souletin. Nous verrons dans ce travail que les choix ce font par le biais des facteurs sociaux. Les jeunes ont tendance à utiliser un son plutôt qu’un autre et les plus âgés en utilisent d’autres.Les données ont été recueillies grâce à des interviews effectuées sur le terrain grâce à un questionnaire basé sur la traduction de mots. Il leur a été demandé de traduire les même mots afin d’avoir une base de donnée qui permettrait par la suite de comparer les vibrantes dans des contextes différents. Les interlocuteurs ont été choisis suivant leur âge (jeunes, adultes, personnes plus âgées), leur sexe (homme ou femme), l’origine de leur basque (si ils l’ont appris à la maison ou à l’école), la langue dans laquelle ils travaillent (en basque ou en français) et si ils ont quitté le territoire du Pays Basque plus de 4 mois ou non.Ces données ont ensuite été analysées principalement grâce à deux programmes qui sont Praat et SPSS. C’est avec ces résultats recueillis que des recherches statistiques ont été menées, et que nous avons pu en ressortir l’état actuel des vibrantes en Soule.

  • Titre traduit

    Socio-phonetic variation of vibrants of Soule


  • Résumé

    This contribution shows the variation of the pronunciation of the /r/ in Zuberotar, an Eastern dialect of the Basque language. The pronunciation of this consonant is changing and depends on different social factors. There are two consonants: alveolar tap /ɾ/ and alveolar trill /r/. While the first consonant can be pronounced or can disappear between vowels (hari vs hai 'wire'), the second one can be pronounced as a vibrant or trill (/r/) or as a fricative uvular (/ʀ/). Therefore, people who speak this dialect have different options: no pronunciation of the consonant, pronunciation as alveolar tap, as an alveolar trill or as an uvular. These options depend on social factors surrounding the speaker or on the features of the words such as its origin and the adaptation into dialect structure. For instance, in the word euro, which is borrowed from French «r» is always pronounced Data for the research was recorded during interviews led by a questionnaire. The participants were asked to produce the same sentences. They were selected according to the age (young / adults / older), sex (male and female), native or familiar tongue (Basque vs. French), language used in professional context and if they lived abroad for more than 4 months... Data have been analyzed linguistically and statistically using PRAAT and SPSS software. In this way, the results will supply the reader with the direction of the variation of this consonant in Zuberotar.

  • Titre traduit

    Zuberotar dardarkarien bariazio sozio fonetikoa


  • Résumé

    Euskaraz eta hemen zubereraz, bi dardarkari mota desberdin badira : /ɾ/ bakunak eta /r/ anizkunak. Bakunaren kasuan, edo ahoskatzen da edo desagertzen da bi bokal artean /hari/ edo /hai/ kasuetan bezala. Anizkunaren kasuan aldiz, bi motatakoak badira : apikariak /r/ edo ubularrak /ʁ/. Horretarako, informateek ahoskatze hautu desberdinak badituzte. Lan horretan ikusiko da faktore sozialen bidez hautuak eginak direla, hala nola gazteek egiten dituzten hautuak ez dira baitezpada zaharrek egiten dituztenak.Dardarkari horien guztien aztertzeko, inkestak egin ditugu. Inkesta hori bideratua izan da itzulpenen bidez eramana izan baita. Honetan, hitz zenbaitzuen itzultzea galdegina izan zaie. Aldi bakoitzean ber hitzak izan dira ondotik konparaketa baten eramateko. Hiztunak haien adinaren arabera hautatuak izan dira (gazte, heldu, zahar), generoaren arabera (emazte, gizon), haien euskararen jatorria (euskara etxean edo eskolan ikasi dutenez), lanean erabiltzen duten hizkuntza (euskara edo frantsesa), edo Euskal Herritik kanpo lau hilabete baino gehiago joan direnez.Ondotik, nagusiki bi programekin lan egin da: Praat eta SPSS programak. Eta programa horiei esker bildu diren datuekin, azterketa estatistikoak eraman dira eta gaur egungo dardarkarien argazki bat atera ahal izan da.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Pau-SCD-Bib. électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.