Des précurseurs de la morale : influence de l’identité et du comportement sur les choix prosociaux : une étude comparative chez différentes espèces de mammifères et d’oiseaux

par Mathilde Lalot

Thèse de doctorat en Ethologie et cognition comparée

Sous la direction de Dalila Bovet.

Le président du jury était Gérard Leboucher.

Le jury était composé de Dalila Bovet, Gérard Leboucher, Christophe Feron, Bernard Thierry.

Les rapporteurs étaient Christophe Feron, Bernard Thierry.


  • Résumé

    Des études récentes indiquent que des précurseurs de la morale humaine pourraient exister chez les animaux non humains. Parmi ces précurseurs, la prosocialité (comportements produisant un bénéfice pour un receveur sans nécessairement induire de coût pour l’acteur) est considérée comme une composante fondamentale de tout système moral. Nous avons effectué des tests de prosocialité chez plusieurs espèces de mammifères et d’oiseaux, en tenant compte des facteurs d’identité des individus (tolérance, dominance, sexe) et de comportement du receveur (communication, réciprocité). Nos sujets se sont montrés plus prosociaux envers leurs subordonnés qu’envers leurs dominants, ce qui suggèrent que la prosocialité pourrait être utilisée comme un moyen de maintenir son rang. Nous avons observé des différences entre les sexes cohérentes avec le pattern de soins parentaux des espèces, appuyant l’idée selon laquelle la prosocialité aurait évolué dans un contexte de soins aux jeunes. La période de reproduction et le fait d’avoir ou d’avoir eu des petits entraînaient une augmentation de la prosocialité, surtout envers le partenaire de reproduction et ses petits, ce qui pourrait avoir pour but de mieux transmettre ses gènes. Nous avons trouvé des patterns de réciprocité directe chez nos sujets, devenant plus prosociaux lorsque le receveur s’était lui-même montré prosocial lors de la session précédente. Les communications émises par le receveur ont également influencé positivement ou négativement (selon leur nature) les choix du sujet. L’ensemble de nos résultats montrent qu’il est possible et souhaitable d’étudier la prosocialité en dehors des primates, nos sujets s’étant montrés capables de prendre en compte à la fois des facteurs d’identité du receveur et son comportement.

  • Titre traduit

    Precursors of morality : influence of identity and behaviour on prosocial choices : a comparative study in different species of mammals and birds


  • Résumé

    Recent studies indicate that precursors of human morality may exist in non human animals. Among these precursors, prosociality (behaviours that produce a benefit for a recipient without necessarily involving a cost for the actor) is considered a fundamental component of any moral system. We conducted prosociality tests in several species of mammals and birds, taking into account factors of individuals’ identity (tolerance, hierarchical ranks, sex) and of recipients behaviours (communication, reciprocity). Our subjects were more prosocial toward their subordinates than toward their dominants, suggesting that prosociality could be used as a way to maintain its own rank. We reported differences between sexes consistent with the parental care pattern of the species, supporting the idea that prosociality would have evolved with parental care. The reproductive period and (even more) having (or having had) young seemed to increase the subjects’ prosociality, especially towards their reproductive mate and their offspring, which could be interpreted as behaviours that ultimately spread their own genes. We found patterns of direct reciprocity, our subjects becoming more prosocial when the recipient was prosocial in the previous session. Communications from the recipient also influenced positively or negatively (depending on their nature) the subjects' choices. All of our results show that it is possible and desirable to study prosociality outside primates, our subjects having been able to take into account both the recipient's identity and its behaviour.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.