L’influence de la culture organisationnelle sur l’intention de rester des salariés : le cas des entreprises informatiques Vietnamiennes

par Thi Ai Cam Tran

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Éric Pezet.


  • Résumé

    Ces dernières années, le Vietnam a rejoint de nombreuses associations économiques de commerce international, en particulier l’organisation mondiale du commerce en 2007. Cela a permis à un grand nombre d’entreprises multinationales de s’implanter dans ce pays. Ce développement s’est traduit par une augmentation de la concurrence dans les ressources humaines. En conséquence, la question de la fidélité des salariés devient une problématique importante pour les responsables des ressources humaines.Il est impossible de réussir au Vietnam sans comprendre le contexte social, historique et culturel dans lequel les entreprises agissent. Une bonne connaissance de la culture nationale et organisationnelle pourrait fournir une meilleure compréhension de leurs influences sur l’intention de rester des salariés dans leur entreprise. La problématique de cette recherche est « Quelles sont les dimensions culturelles organisationnelles qui interviennent sur l’intention de rester des salariés dans leur entreprise vietnamienne ?». L’objectif est donc de mesurer l’influence de la culture organisationnelle sur l’intention de rester des salariés. Une enquête par questionnaires a été réalisée en 2014 auprès de 2000 salariés travaillant dans 30 entreprises informatiques vietnamiennes. 734 questionnaires complets ont été retournés.Les données analysées par les logiciels SPSS et AMOS ont permis de tester les relations entre les variables de notre modèle.Les résultats confirment que (1) la culture du clan est la valeur culturelle dominante dans les entreprises vietnamiennes ; (2) la culture du clan, la culture de l’adhocratie, la culture de la hiérarchie, l’identification au groupe et l’identification organisationnelle constituent les principaux motifs de l’intention de rester des salariés ; (3) la satisfaction au travail et l’implication affective jouent un rôle médiateur dans la relation entre la culture organisationnelle et l’intention de rester dans l’entreprise.

  • Titre traduit

    The impact of organizational culture on the employees intention to stay : the case of Vietnamese high-technology enterprises


  • Résumé

    In recent years, Vietnam has joined many international trade associations, particularly the Word Trade Organization in 2007. This has allowed a large number of multinational companies to set up operations in this country. This development leads to a high competition in terms of human resources. As a result, the employees’ loyalty becomes an important issue for human resources managers.It is impossible to succeed in Vietnam without understanding the culture and the social, historical, political context in which the enterprises operate. A good knowledge of national and organizational culture could provide a better understanding of their influence on the employees’ intention to stay in the company.The main question of this research is “What are the organizational culture’s dimensions that impact the employees’ intention to stay in Vietnamese companies?”. The aim is to measure the influence of organizational culture on the employees’ intention to stay. A survey with 2000 employees working in 30 Vietnamese high-technology enterprises was carried out in 2014. 734 complete questionnaires were returned.The data analyzed by the SPSS and AMOS software allowed us to test the relationships between the variables of our model. The results confirm that (1) the clan culture is the dominant cultural value in Vietnamese enterprises; (2) the clan culture, the adhocracy culture, the culture hierarchy, the identification with group and organizational identification are the main reasons for the employees’ intention to stay; (3) job satisfaction and affective involvement play a mediating role in the relationship between organizational culture and the intention to stay in their enterprise.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.