Logique de l'implicite.

par Fares Chalabi

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Charles Alunni.

Soutenue le 15-06-2017

à Paris 8 , dans le cadre de École doctorale Pratiques et théories du sens (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Laboratoires d'études et de recherches sur les logiques contemporaines de la philosophie (équipe de recherche) .

Le président du jury était Stéphane Douailler.

Le jury était composé de Alain Badiou, Carlos Lobo.

Les rapporteurs étaient Ray Brassier, Manlio Iofrida.


  • Résumé

    La logique de l’implicite est une recherche comparative entre différents systèmes métaphysiques qui visent à dégager la forme de l’argumentation philosophique propre à chacun de ces systèmes. L’étude porte sur Parménide, Platon, Aristote, Descartes, Spinoza, Leibniz, Hume, Kant, Hegel, et Nietzsche – Deleuze. L’approche consiste en un suivi au plus près des textes majeurs des philosophes cités, suivi qui contracte et résume leurs argumentations en montrant des points de rencontre et de divergence dans la manière de produire leurs positions ontologiques. Il s’agit donc de lire ces textes du point de vue de la construction du raisonnement, et par suite il s’agit de dégager les outils constructifs qui caractériseraient la manière de faire philosophique. Le contenu n’est considéré alors que du point de vue de son rapport à ces formes argumentatives.La logique de l’implicite de la part ces différentes études de cas se propose donc comme un projet de philosophie abstraite c’est à dire une approche qui vise à dégager les éléments et relations de l’argumentation ontologique. L’attention est portée sur des styles généraux – comme l’approche par choc ou par distinction –, sur certain éléments récurrents dans tous les systèmes – comme la plus petite différence, le point double, la qualification extensive ou compréhensive –, et enfin sur les relations – l’explication, l’implication, et la complication. Il est avancé que l’implicite occupe une place centrale dans l’argumentation métaphysique dans la mesure où c’est depuis cette place que peut se poser toute explication ou connaissance.

  • Titre traduit

    Logic of the Implicit


  • Résumé

    Logic of the implicit is a research that compares different metaphysical systems and aims at extracting the form of philosophical argumentation proper to each of these systems. The study is carried on Parmenides, Plato, Aristotle, Descartes, Spinoza, Leibniz, Hume, Kant, Hegel, and Nietzsche – Deleuze. The approach consists in following as close as possible the fundamental texts of the above cited authors, an approach aimed at summarizing their argumentations and showing points of encounter or divergence in their way of producing their ontological positions. What is at stake then is to read these texts from the point of view of the construction of their arguments, and then to extract the constructive tools that characterize the philosophical way of doing things. The content is only considered from the point of view of its relation to these argumentative forms. Logic of the implicit, through these different case studies, proposes itself as a project of abstract philosophy, because it aims at extracting the elements and relations that are proper to the ontological argumentation. The attention is focused on showing the existence of general styles – such as the approach by choc or by distinction –, on certain elements recurrent in all the systems – such as the smallest difference, the double point, the extensive or comprehensive qualifications –, and at last on the relations – explication, implication, and complication. It is argued that the implicit occupies a central place in the metaphysical argumentation to the extent that it is from that place that any explanation is possible and thus any knowledge.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.