S'éduquer en Bouriatie : anciennement terre nomade : a la recherche de « maillons manquants

par Veronique Boy

Thèse de doctorat en Sciences de l'education - Philosophie

Sous la direction de Didier Moreau et de Evgenia Theodoropoulou.

Soutenue le 07-12-2017

à Paris 8 , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Centre de recherche interuniversitaire, expérience, ressources culturelles, éducation (équipe de recherche) .

Le jury était composé de Pascal Galvani.


  • Résumé

    Ayant travaillé depuis de nombreuses années dans l’éducation, dans et hors l’éducation nationale, en France, surtout dans le domaine du FLE (français langue étrangère), je me suis interrogée sur la difficulté de l’« école » à être en phase avec la vie environnementale, celle de la société, celle de chaque enfant. Comme le dit l’Unesco, exprimant la question au niveau international, les jeunes ne sont pas préparés au monde actuel, à ses incertitudes, à ses problèmes écologiques et de paix. Quelle éducation faut-il promouvoir ? Aussi ai-je décidé de sortir de l’espace scolaire, de l’espace pédagogique, de remonter à la philosophie en matière d’éducation et, parallèlement, de trouver un terrain éducatif qui aborde la question sous d’autres points de vue, un terrain aux antipodes du notre, qui bénéficierait de plus de temps, d’espace et de mouvement, un terrain nomade.

  • Titre traduit

    .../...


  • Résumé

    ....

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.