Le bios de la brebis : la problématique de la subjectivité dans le christianisme chez Michel Foucault

par Agustin Colombo

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Éric Alliez et de Marcelo Sergio Raffin.

Soutenue le 18-12-2017

à Paris 8 en cotutelle avec l'Universidad de Buenos Aires , dans le cadre de École doctorale Pratiques et théories du sens (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Laboratoires d'études et de recherches sur les logiques contemporaines de la philosophie (équipe de recherche) .

Le président du jury était Philippe Sabot.

Le jury était composé de Philippe Büttgen, Luciano Nosetto.

Les rapporteurs étaient Frédéric Gros.


  • Résumé

    Cette recherche doctorale se propose d’interroger la valeur généalogique que Michel Foucault attribue au christianisme en se focalisant sur la problématique de la subjectivité et notamment sur la forme de vie comme enjeu de la constitution de la subjectivité. Pour ce faire elle est structurée sur la base des trois domaines généalogiques ou axes constitutifs des « foyers d’expérience » tels que Foucault lui-même les conçoit dans ses dernières recherches. Ainsi la première partie de ce travail est consacrée au problème de la vérité, notamment en ce qui concerne les formes de véridiction ; la seconde partie se concentre sur l’analyse du pouvoir ou plus précisément sur les techniques gouvernementales ; et finalement, la troisième partie se focalise sur les formes de subjectivation ou les pratiques de soi. La description et l’analyse de ces trois axes à la lumière du corpus foucaldien actuellement publié ainsi que des textes inédits comme Les aveux de la chair permettra d’envisager les réponses à deux questions centrales liées au diagnostic du présent qui traverse toute l’entreprise philosophique foucaldienne : quelle est le rôle historique du christianisme dans la configuration des formes actuelles d’assujettissement ? Peut-on trouver à l’intérieur du christianisme des phénomènes qui nous permettent de résister à ces formes d’assujettissement ?

  • Titre traduit

    The Bios of the Lamb : christianity and the problem of Subjectivity in Michel Foucault


  • Résumé

    This dissertation investigates the genealogical value that Michel Foucault assigns to Christianity focusing on the configuration of subjectivity, particularly on the way of life as a main domain in which subjectivity is constituted. More precisely, the dissertation is structured by following the three genealogical domains or constitutive areas of “focal points of experience” in Foucault’s last works. The first part tackles the problem of truth, in particular for what concerns the forms of veridiction; the second part focuses on the analysis of the forms of power, or more exactly, the techniques of governmentality; the last part approaches the forms of subjectivation or the practices of self. Based on available Foucauldian corpus and unpublished material –especially the Confessions of the Flesh (Les aveux de la chair) – the description and analysis of these three domains aim to answer two fundamental questions related to the Foucauldian diagnosis of the present: What is the historical role of Christianity in the configuration of the current forms of subjection? Are there any Christian phenomena according to which we could resist to those forms of subjection?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.