Collaboration numérique et nouvelles formes de visibilité professionnelle : proposition d’une méthodologie et d’un dispositif réflexif d’adoption des pratiques collaboratives

par Bernard Lombardo-Fiault

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Pierre Quettier et de Hakim Hachour.

Soutenue le 20-06-2017

à Paris 8 , dans le cadre de École doctorale Cognition, langage, interaction (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Laboratoire paragraphe (équipe de recherche) .


  • Résumé

    10 ans après l’émergence des plates formes socio-collaboratives numériques, leur usage peine à se déployer dans les environnements professionnels, malgré les gains d’efficacité qu’elles permettent, malgré la proximité des outils avec les applications locales traditionnelles, malgré les efforts d’investissement, notamment dans des prestations qui ne parviennent pas à pérenniser les usages. Ce travail démontre qu'une nouvelle forme de visibilité induite par le partage, qui fonde la collaboration numérique, peut être un frein ou un levier à l'adoption, et qu’il convient de l’objectiver dans la démarche ; il approfondit la connaissance du paradigme collaboratif, en propose une typologie des usages fondée sur leur valeur intrinsèque et sociale, une méthodologie d'adoption orientée vers la transformation locale des pratiques professionnelles quotidiennes (Get Collaboration Done!™), ainsi qu'un indicateur de la « valeur » du comportement collaboratif, qui prend la forme d'un indice déterminé selon des modalités algorithmiques (Collaboration-Index™).

  • Titre traduit

    Digital collaboration and new professional visibilitie : proposal of a methodology and a reflexive quantified self device for adopting collaborative uses


  • Résumé

    10 years after digital socio-collaborative platforms have released, it appears their use is still not generalized, not taken for granted ; the integration in professional environments seems difficult, despite the promise of efficiencies, despite the proximity of tools with traditional local office applications, despite the efforts particularly in consulting services which fail to perpetuate uses. This work demonstrates that a new form of visibility induced by sharing, which is the foundation of digital collaboration, can be a brake or a leverage for adoption, and that it should be taken into account in the change process; It also contributes to the knowledge of the collaborative paradigm by proposing a typology of uses based on their intrinsic and social value, an adoption methodology geared towards the local transformation of daily work practices (Get Collaboration Done!™), And an indicator of the “Value” of the collaborative behavior, which is figurated (and calculated) by an index determined according to algorithmic modalities (Collaboration-Index™).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.