Représentations et politiques d’Israël vis-à-vis de la Corne de l’Afrique : au cœur d’une région stratégique, quelle permanence de la relation spéciale avec l’Éthiopie ?

par Anne-Sophie Sebban-Bécache

Thèse de doctorat en Géopolitique

Sous la direction de Alain Gascon et de Frédéric Encel.

Soutenue le 29-11-2017

à Paris 8 , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Centre de recherches et d'analyses géopolitiques (équipe de recherche) .

Le président du jury était Élie Barnavi.

Le jury était composé de Lisa Anteby-Yemini.

Les rapporteurs étaient Haggai Erlich, Ilan Greilsammer.


  • Résumé

    Cette thèse interroge la pérennité de la relation spéciale entre Israël et l’Éthiopie, étudiée au prisme des contextes géopolitiques des deux régions concernées : le Moyen-Orient et la Corne de l’Afrique. Assurément, les récits bibliques, du mythe de la rencontre entre la reine de Saba et le roi Salomon aux particularités du christianisme en Éthiopie, ancrent sur des temps longs les représentations communes à Israël et son jumeau à l’autre rive de la mer Rouge, auto-qualifié Verus Israel. Les Bétä Esraél, découverts tôt mais reconnus tardivement par le judaïsme institutionnalisé, font se croiser les destins éthiopien et israélien, ajoutant une dimension tout à fait originale à cette relation. Celle-ci s’inscrit par ailleurs dans le cadre plus général de l’élaboration des politiques africaines d’Israël, marquée elle aussi par des représentations fortes, imprégnées de valeurs juives et du sionisme, mais aussi par de nombreuses contradictions : la volonté d’incarner une démocratie modèle et la complexité à assumer un destin national unique et une identité particulière parfois exclusive. L’intégration des Juifs d’Éthiopie et plus encore l’afflux de réfugiés originaires de la Corne de l’Afrique font rejaillir ces questionnements existentiels. Puissance capitale de cette région, fenêtre ouverte ou connectée à la mer Rouge, l’Éthiopie, État-ciblé dès les années 1950 par Israël pour percer son isolement, conserve aujourd’hui une place de choix dans les visées israéliennes sur le continent. Néanmoins l’étude des conflits et des rapports de force nouveaux dans la Corne de l’Afrique invite à relativiser le rôle de l’allié éthiopien au profit d’une approche régionale intégrée.

  • Titre traduit

    Perceptions and politics of Israel towards the Horn of Africa : at the heart of a strategic region, which permanency of the special relationship with Ethiopia ?


  • Résumé

    This thesis explores the permanency of the special relationship between Israel and Ethiopia, studied through a geopolitical lens of two regions: the Middle East and the Horn of Africa. From biblical accounts of the Queen of Sheba and King Solomon’s union, to the particularities of Christianity in Ethiopia, Israel and Ethiopia share significant historical, social, and religious ties, as well as similar perceptions and representations of their longstanding relationship and connection to the “Holy Land.” The Bétä Esraél, Ethiopia’s indigenous Jewish community, rediscovered in the 19th century and later recognized by the community of Jews in 1973, adds a unique dimension to the modern-day Israel-Ethiopia relationship. Nonetheless, the integration of Ethiopian Jewry into Israeli society, combined with the influx of refugees from the Horn of Africa, raise a number of existential questions, including Israel’s policies toward development in Africa, which is evidenced by strong representations of Jewish values and Zionism, as well as challenging contradictions (e.g. representing a model democracy versus the difficulty in assuming a unique national destiny or exclusive identity). Due to the strategic importance of the Horn of Africa, particularly its close proximity and access to the Red Sea, Israel targeted Ethiopia in the 1950’s as the country to help break its isolation. Even today, Ethiopia continues to play a prominent role in Israel’s ambitions on the continent; the analysis on conflicts and the balance of power in the region give rise to new intersecting challenges, which requires Israel to put Ethiopia into perspective and favor a more comprehensive regional approach to the relationship.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.