Merleau-Ponty y Foucault : dos perspectivas sobre la “situacionalidad” del conocimiento en la filosofía francesa contemporánea

par Claudio Cormick

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Patrick Vauday et de Marcelo Sergio Raffin.

Soutenue le 16-11-2017

à Paris 8 en cotutelle avec l'Universidad de Buenos Aires. Facultad de filosofía y letras , dans le cadre de École doctorale Pratiques et théories du sens (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Laboratoires d'études et de recherches sur les logiques contemporaines de la philosophie (équipe de recherche) .

Le président du jury était Patrice Vermeren.

Le jury était composé de Esteban andres Garcia.

Les rapporteurs étaient Judith Revel, Graciela Ralon de walton.

  • Titre traduit

    Merleau-Ponty et Foucault : deux points de vue sur la "situationnalité" de la connaissance dans la philosophie française contemporaine.


  • Résumé

    La thèse essaie d’analyser le rapport entre deux approches à la connaissance, comprise comme « située » dans des conditions psychiques, sociales et historiques. Deux thèmes principaux permettent de comparer les auteurs choisis, Merleau-Ponty et Foucault. 1) Premièrement, la question de l’opacité de la conscience (le problème si l’on peut considérer comme « connaissance » le produit d’une activité conditionnée par des facteurs auxquels la conscience ne peut pas soumettre à un contrôle épistémique). Merleau-Ponty trouve que les approches qui présentent la connaissance comme soumise à un décalage entre les causes de nos croyances et nos raisons conscientes arrivent à des conséquences sceptiques et auto-réfutatoires. Foucault, en revanche, cherche à approfondir les résultats de la psychanalyse et le structuralisme pour remettre en question le « primat » de la conscience. 2) Deuxièmement, la question de la possible relativité de la connaissance. D’après Merleau-Ponty, l’idée que « nos » vérités sont relatives à nos conditions impliquerait qu’elles ne sont pas du tout des vérités. Chez Foucault, par contre, l’on peut trouver un relativisme conceptuel. Cependant, l’œuvre de l’« archéologue » n’arrive pas à résoudre la question normative de la méta-justification à la lumière de laquelle pourraient être justifiées les règles relativement auxquelles « nos » vérités seraient des vérités. Sans une telle méta-justification, le relativisme tombe dans le simple constat de l’existence des régimes de vérité, ce qui ne suffit pas pour échapper aux conséquences sceptiques. En conclusion, plus de travail est nécessaire pour développer une solution relativiste tenable.

  • Titre traduit

    Merleau-Ponty and Foucault : two points of view about the « situatedness » of knowledge in contemporary French philosophy


  • Résumé

    The thesis attempts to analyse the relationship between two approaches to knowledge, understood as “situated” in psychic, social and historical conditions. Two main topics enable us to compare Merleau-Ponty and Foucault, the philosophers chosen. 1) In the first place, the problem of the opacity of consciousness (the problem whether the product of an activity conditioned by factors which consciousness cannot put under epistemic control can be called “knowledge”). Merleau-Ponty finds that the analyses which present knowledge as subjected to a mismatch between the causes of our beliefs and our conscious reasons lead to skeptical and self-defeating consequences. Foucault, on the contrary, tries to deepen the results of psychoanalysis and structuralism in order to question the “primacy” of consciousness. 2) In the second place, the problem of the possible relativity of knowledge. According to Merleau-Ponty, the tenet that “our” truths are relative to our conditions would imply that they are not “truths” at all. In Foucault, on the contrary, a conceptual relativism can be found. Nevertheless, the work of the “archaeologist” fails to solve the normative question of a meta-justification in order to justify the rules relative to which “our” truths are truths. Without such a meta-justification, relativism ends up in the sheer finding of the existence of “regimes of truth” — which is not sufficient to escape from skeptical consequences. In conclusion, more work is needed in order to develop a tenable relativistic solution.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.