Le nihilisme et l'existence dans la philosophie de Nietzsche : dans le miroir des penseurs arabes

par Lakhdar Chennaf

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Patrice Vermeren.

Soutenue le 19-06-2017

à Paris 8 , dans le cadre de École doctorale Pratiques et théories du sens (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Laboratoires d'études et de recherches sur les logiques contemporaines de la philosophie (équipe de recherche) .

Le président du jury était Georges Navet.

Le jury était composé de Georges Navet, Marcelo Sergio Raffin, Rachid Dehdouh.

Les rapporteurs étaient Marcelo Sergio Raffin, Rachid Dehdouh.


  • Résumé

    Parmi les grands philosophes qui avait impacté profondément la pensée arabe moderne, on trouve incontestablement entre autre, la pensée de Nietzsche. Avec un présent et une culture rendus lourds et paralysés par le poids de la tradition et le joug du patrimoine culturel ancré dans un ensemble truffé de mœurs et de coutumes obnubilant, ne laissant pour le sujet arabe, presque, à aucune aspiration ni d’ouverture d’esprit ,ni d’émancipation et d’utilisation effective de la raison ou de la pensée libre. Ceci dit, qui mieux qu’un penseur rebelle, iconoclaste et révolté tel Nietzsche est capable a aider les arabes aujourd’hui pour restituer leur patrimoine historique au sein de sa juste place dans leur passé. Puis, à entamer une relecture objective et critique de ce patrimoine, démarquée de toute velléité idéologique ou dogmatique. Partant de cette réalité historico-anthropo-philosophique inextricable, j’ai essayé dans ma présente thèse de synthétiser une nouvelle problématique par laquelle, nous réconcilions Nietzsche et la pensée arabe moderne, en au terme d’une discussion possible, on envisagerait l’émergence d’un Nietzsche arabe. Ma principale question avait alors une double orientations et ambition : premièrement, redéfinir le nihilisme Nietzschéen en tant que manière de penser avec un marteau. C'est-à-dire, a démolir les vérités toutes faites et les aprioris, pour parvenir au chemin d’une possible vérité digne de ce nom : construite et sobre .or, le nihilisme en ce sens, n’est guère un arbitraire ou une prémonition pour un chaos, mais bel et bien une manière de douter et mettre entre parenthèses les jugements préétablis et les soi-disant vérités indiscutables. Deuxièmes, outiller la pensée arabe par ce nihilisme méthodique pour confronter son patrimoine socioreligieux truffés de restrictions, de prescriptions, proscriptions et d’interdits intellectuels, afin d’opérer un dépassement nécessaire, et produirait par la suite une dynamique d’émancipation de la raison arabe du carcan de la tradition rigoriste.

  • Titre traduit

    Nihilism and existence in the philosophy of Nietzsche : in the mirror of arab thinkers


  • Résumé

    Among the great philosophers who had a deep impact on modern Arab thought, is distinctly Nietzsche . Being a heir of a heavy and paralyzing culture, rooted in mores, the Arab subject has been left with no aspiration, openness of mind, or emancipation and the effective use of reason or free thought.That being said, who better than a rebellious, iconoclastic thinker like Nietzsche is able to help the Arabs today to restore their historical heritage to its rightful place in their past; hence, beginning an objective and critical re-reading of this legacy, clearly separate from any ideological or dogmatic tendency. Starting from this inextricable historico-anthropo-philosophical reality, we have tried in our thesis to synthesize a new problematic, by which we bring Nietzsche and modern Arab thought back together, we will stipulate a possible emergence of an Arabi Nietzsche. Our main question then has a double ambition and orientation: first, to redefine the Nietzschean nihilism as a way of thinking whose aim is to demolish the ready-made truths and preconceptions, in order to reach truth which is constructed, refined by criticism, and sober. Yet; Nihilism in this sense is hardly an arbitrary or a premonition for chaos, it's rather a way of doubting about predefined judgments and so-called unquestioned truths. Secondly, to provide Arab thought with this methodical nihilism, in order to, as a first step, confront its socio-religious heritage, full of restrictions, proscriptions and intellectual prohibitions . As for the second phase, it consists to make a courageous and necessary passing, which would produce a dynamic of emancipation of the Arab reason from the constraints of the rigorist tradition.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.