Les enjeux socioéconomiques et politiques de l’agriculture familiale paysanne en Algérie : cas de la région jijelienne

par Noureddine Bouatrous

Thèse de doctorat en Sciences Sociales

Sous la direction de Aïssa Kadri.

Soutenue le 29-06-2017

à Paris 8 , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Recherche et analyse des sociétés Maghreb-Europe (équipe de recherche) .

Le jury était composé de Omar Bessaoud, Ali Aït Abdelmalek, Slimane Bedrani.


  • Résumé

    L’agriculture familiale apparait comme une alternative pour lutter contre la dépendance aux transnationales et au flux des marchés mondiaux de produits agricoles. Aujourd’hui, de nombreuses études montrent l’efficacité économique de l’agriculture familiale, de son dynamisme et de sa capacité à innover et à s’adapter sans oublier bien sûr, sa capacité à fournir des emplois à plus d’un milliard d’habitants dans les pays du Sud et à contribuer au PIB de ces pays.Ce travail analyse la place qu’occupe l’agriculture familiale rurale au sein d’une économie locale et son rapport avec les acteurs économiques, la population et le marché mais il va aussi essayer de faire ressortir l’influence de cette activité sur les rapports sociaux et sur l’évolution de l’agriculture elle-même. Ajoutons à cela les nouveaux défis qu’elle a à relever : tels que son nouveau cadre juridique, la question foncière, la gestion de l’eau, la pluriactivité, la polyculture, les flux migratoires et leur impact sur les communautés paysannes. L’objet de cette recherche porte sur la région de Jijel que nous connaissons pour l’avoir étudiée pendant nos études de graduation. L’importance de l’agriculture familiale dans cette région a attiré notre attention autant par la population concernée que par le type d’agriculture, sa variété en cultures maraichères, son arboriculture, son apiculture et son élevage. Le problème du dépaysannement du monde rural local, ces dernières années, généré par plusieurs facteurs va prendre aussi une place importante dans notre travail.

  • Titre traduit

    Socio-economic and political issues of family farming in Algeria : case of the jijelian region


  • Résumé

    Family farming appears to be an alternative to tackling dependence on transnational companies and the flow of global markets for agricultural products. Today, many studies show the economic efficiency of family farming, its dynamism and its ability to innovate and adapt. Without forgetting, of course, its capacity to provide employment to more than a billion people in the southern countries, and its contribution to the P.I.B of these countries.This work will demonstrate the role of rural family farming in a local economy, and its relation with the economic actors, population, and the market. But also, on one hand the influence of this activity on social relations. And the influence exerted by societal changes on family farming, on the other hand. Adding to this, the new challenges it must free; such as: the new legal framework, the land issue, water management, pluriactivity, polyculture, migratory flows and their impact on peasant communities.The Jijel area will be our ground for this study. This field we know well, thanks to the work that we carried out during our graduation studies. The importance of family farming in the region has attracted our attention, through the existence of different vegetable crops, arboriculture, olive growing, beekeeping and various livestock farms. The problem of disorientation of local rural areas in recent years driven by several factors will also take an important place in our work.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.