Bioinformatics tools for the systems biology of dysferlin deficiency

par Apostolos Malatras

Thèse de doctorat en Bioinformatique

Sous la direction de Gillian Butler-Browne, Simone Spuler et de William Duddy.

Soutenue le 13-12-2017

à Paris 6 en cotutelle avec Freie Universität (Berlin) , dans le cadre de École doctorale Complexité du vivant (Paris) , en partenariat avec Centre de recherche en myologie (laboratoire) .

Le président du jury était Frédéric Devaux.

Le jury était composé de Sigmar Stricker, Maria Reichenbach, Yetrib Hathout.

Les rapporteurs étaient George Paliouras.

  • Titre traduit

    Outils de bioinformatique pour la biologie des systèmes de la déficience en dysferline


  • Résumé

    Le but de mon projet est de créer et d’appliquer des outils pour l’analyse de la biologie des systèmes musculaires en utilisant différentes données OMICS. Ce projet s’intéresse plus particulièrement à la dysferlinopathie due la déficience d’une protéine appelée dysferline qui est exprimée principalement dans les muscles squelettiques et cardiaque. La perte du dysferline due à la mutation (autosomique-récessive) du gène DYSF entraîne une dystrophie musculaire progressive (LGMD2B, MM, DMAT). Nous avons déjà développé des outils bio-informatiques qui peuvent être utilisés pour l’analyse fonctionnelle de données OMICS, relative à la dyspherlinopathie. Ces derniers incluent le test dit «gene set enrichment analysis», test comparant les profils OMICS d’intérêts aux données OMICS musculaires préalablement publiées ; et l’analyse des réseaux impliquant les diffèrent(e)s protéines et transcrits entre eux/elles. Ainsi, nous avons analysé des centaines de données omiques publiées provenant d’archives publiques. Les outils informatiques que nous avons développés sont CellWhere et MyoMiner. CellWhere est un outil facile à utiliser, permettant de visualiser sur un graphe interactif à la fois les interactions protéine-protéine et la localisation subcellulaire des protéines. Myominer est une base de données spécialisée dans le tissu et les cellules musculaires, et qui fournit une analyse de co-expression, aussi bien dans les tissus sains que pathologiques. Ces outils seront utilisés dans l'analyse et l'interprétation de données transcriptomiques pour les dyspherlinopathies mais également les autres pathologies neuromusculaires.


  • Résumé

    The aim of this project was to build and apply tools for the analysis of muscle omics data, with a focus on Dysferlin deficiency. This protein is expressed mainly in skeletal and cardiac muscles, and its loss due to mutation (autosomal-recessive) of the DYSF gene, results in a progressive muscular dystrophy (Limb Girdle Muscular Dystrophy type 2B (LGMD2B), Miyoshi myopathy and distal myopathy with tibialis anterior onset (DMAT)). We have developed various tools and pipelines that can be applied towards a bioinformatics functional analysis of omics data in muscular dystrophies and neuromuscular disorders. These include: tests for enrichment of gene sets derived from previously published muscle microarray data and networking analysis of functional associations between altered transcripts/proteins. To accomplish this, we analyzed hundreds of published omics data from public repositories. The tools we developed are called CellWhere and MyoMiner. CellWhere is a user-friendly tool that combines protein-protein interactions and protein subcellular localizations on an interactive graphical display (https://cellwhere-myo.rhcloud.com). MyoMiner is a muscle cell- and tissue-specific database that provides co-expression analyses in both normal and pathological tissues. Many gene co-expression databases already exist and are used broadly by researchers, but MyoMiner is the first muscle-specific tool of its kind (https://myominer-myo.rhcloud.com). These tools will be used in the analysis and interpretation of transcriptomics data from dysferlinopathic muscle and other neuromuscular conditions and will be important to understand the molecular mechanisms underlying these pathologies.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?