Etude fonctionnelle et structurale de protéines impliquées dans l'invasion des cellules hépatocytaires par les sporozoïtes de Plasmodium

par Marion Gransagne

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Solange Morera et de Olivier Silvie.

Soutenue le 14-12-2017

à Paris 6 , dans le cadre de École doctorale Complexité du vivant (Paris) , en partenariat avec Centre d'Immunologie et de Maladies Infectieuses (laboratoire) .

Le président du jury était Dominique Mazier.

Le jury était composé de Christine Pierrot, Jérôme Clain.

Les rapporteurs étaient Benoît Gamain, Jean-Christophe Barale.


  • Résumé

    Lors de mes travaux de thèse je me suis intéressée à l’invasion des hépatocytes par Plasmodium. Bien que certains récepteurs cellulaires mis en jeu aient déjà été identifiés tels que CD81 et SR-B1, les facteurs parasitaires restaient à identifier. J’ai testé différents facteurs parasitaires grâce à un protocole de test d’invasion de cellules HepG2 et HepG2/CD81 par des parasites complémentés avec différentes protéines. Suite à l’identification de la protéine P36 comme déterminant du choix de la voie d’entrée dans les hépatocytes, j’ai étudié les déterminants structuraux de cette protéine nécessaires à la détermination de la voie d’entrée. Pour cela j’ai complémenté des parasites délétés pour P36 avec des protéines chimériques exprimant les domaines d’un parasite utilisant à la fois les récepteurs CD81 et SR-B1 et des domaines d’un parasites ne pouvant utiliser que la voie CD81. J’ai identifié le second domaine à 6 cystéine de P36 comme déterminant du choix de la voie d’invasion. Afin d’étudier les interactions de P36 avec d’éventuels récepteurs cellulaires, j’ai produit cette protéine en système bactérien. Les protéines ont été utilisées pour réaliser des tests d’interactions (ELISA et SPR) avec des récepteurs d’intérêt : CD81, SR-B1, CD36, LIMPII et EphA2 qui n’ont malheureusement pas permis d’identifier le ligand de P36. Des anticorps sont également en cours de production, dans le but d’une part de tester s’ils sont capables de bloquer l’invasion des hépatocytes par Plasmodium et d’autre part de localiser la protéine chez le parasite. Enfin, j’ai étudié les polymorphismes des protéines P36 de parasites infectant l’homme.

  • Titre traduit

    Structural and functional study of proteins involved in hepatocyte invasion by Plasmodium sporozoites


  • Résumé

    During my thesis, I was interested in the study of the hepatocyte invasion by Plasmodium. Several cellular receptors are involved, such as CD81 and SRB1, but the parasitic factors required were unknown until now. I tested different parasitic factors thanks to an invasion test of HepG2 or HepG2/CD81 cells with parasites complemented with different proteins. Following the identification of the 6 cystein protein P36 as a determinants of the entry pathway, I studied the structural determinants of this protein which are involved in the hepatocytes’ entry pathway. To this end, I complemented parasites knock-out for P36 with chimeric proteins constituted of domains of a parasite using both CD81 and SRB1, and domains from a parasite using only CD81. I showed that the second 6 cystein domain of P36 is decisive in the entry pathway choice.In order to study the P36 interactions with potential cellular receptors, I developed a production protocol of this protein in bacteria. I used the recombinant protein to test the interactions (ELISA and SPR) with potential receptors: CD81, SRB1, CD36, LIMP2, Epha2. Unfortunately, no interaction has been detected. Antibodies are in production, in order to test whether they are capable to block the hepatocyte invasion by Plasmodium. They will also be used to localize the protein in the parasite. In the end, I studied the polymorphisms of P36 in human parasites.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.