Effets sanitaires à long terme des stress de la Première Guerre mondiale

par Nicolas Todd

Thèse de doctorat en Epidémiologie

Soutenue le 10-10-2017

à Paris 6 , dans le cadre de École doctorale Santé publique : épidémiologie et sciences de l'information biomédicale (Paris) , en partenariat avec Institut Pierre Louis d'Epidémiologie et de Santé Publique (laboratoire) .

Le président du jury était Olivier Faron.

Le jury était composé de Fabrice Carrat, Michael Schumacher.

Les rapporteurs étaient Gabriele Doblhammer, Frans Van Poppel.


  • Résumé

    Cette thèse explore la Première Guerre mondiale comme modèle historique de stress psychologique subi dans l'enfance. L'Hypothèse d'Origine Développementale des Maladies (DOHaD) prévoit une susceptibilité accrue aux maladies chroniques à l'âge adulte des individus exposés à des événements traumatiques aux premiers stades du développement. Nous avons constitué une cohorte d'orphelins nés en 1914-1916, et ce grâce au statut de "pupilles de la Nation", créé par une loi de 1917 et accordé sur requête à tous les orphelins, quel que soit le statut socioéconomique de la famille. L'attribution du statut de pupille était inscrite en marge de l'acte de naissance. Les registres de naissance ont donc permis un recensement exhaustif de tous les pupilles nés dans les villes incluses ainsi qu'un suivi de la mortalité à l'âge adulte. Les actes de naissance de 7,250 pupilles ont été transcrits à ce jour. L'appel à la Base des Morts pour la France a fourni la date de décès du père, et donc sa position dans le calendrier de développement de l'enfant. Des matched non-orphans (MNOs) ont été sélectionnés dans les mêmes registres. Le critère d'intérêt était la longévité de ceux ayant atteint l'âge de 31 ans. Un écart orphelin - MNO de ~ 2.5 années a été trouvé en cas de perte prénatale du père, mais aucune différence n'a été mise en évidence dans le cas d'une perte postnatale. La conjonction de ces deux résultats suggère qu'un traumatisme in utero a un effet de programmation de la susceptibilité biologique à l'âge adulte assez fort pour altérer la longévité.

  • Titre traduit

    Long-term health effects of World War I stresses


  • Résumé

    This thesis explores the First World War as a historical model in early life psychological stress. The Developmental Origins of Health and Disease (DOHaD) hypothesis predicts increased susceptibility to chronic diseases in adulthood for those exposed to an extreme psychological trauma in very early life. We collected vital information on French orphans born 1914-1916 thanks to the “pupille de la Nation” distinction, a legal status created in 1917 and granted upon request to all orphans. Notification of “adoption by the Nation” was by law inscribed on the birth certificate of a newly adopted child. Birth registers thus provided a census of all pupilles born in the included cities during the inclusion period as well as long-term mortality follow-up. The birth certificates of 7,250 pupilles have been digitized. Call to the Died for France Database enabled us to retrieve the paternal date of death. Matched non-orphans (MNOs) were drawn from the same birth registers. For each orphan, his MNO was therefore chosen born in the same district at the same time. The outcome of interest was longevity of those who survived to 31 y. An orphan-MNO difference in adult longevity of ~2.5 years was found for orphans who had lost their father before) birth (prenatal orphans), but no difference in adult longevity could be measured between postnatal orphans and their MNOs. These two results suggest early trauma in utero has programming effects on biological susceptibility in adulthood strong enough to alter longevity. The fact that no loss of lifespan was found in the case of a postnatal loss of father further suggests efficient buffers to early postnatal stress existed in French society.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.